En-tête

"Ce sont rarement les réponses qui apportent la vérité,

mais l'enchaînement des questions".    

Daniel Pennac

---

Editorial de la Lettre de la Médecine du sens N° 50.  

Bonjour à toutes et à tous,

Nous voila au 50° numéro de cette lettre en un an !

Vous serez bientôt 5000 à la recevoir.

Je souhaitais par cette lettre diffuser une nouvelle vision de la santé, de la médecine et du fonctionnement du corps humain. Vous avez répondu en vous inscrivant massivement sur cette lettre gratuite.

Je vous propose de continuer à diffuser cette information auprès de vos amis et de vos proches, selon votre ressenti. 

Nous continuons aussi cette diffusion avec le premier congrès de la Médecine du sens et un nouveau lien vers une vidéo de deux conférenciers, Claude et Lydia Bourguignon, pour qui la santé humaine est indissociable de la santé de la terre et de l’équilibre de la nature.

Lien :https://www.youtube.com/watch?v=dbnGozAISHE

Je vous rappelle que vous pouvez encore jusqu’au 31 décembre bénéficier d’un tarif préférentiel.

Le lien physique-psychique qui est une de nos voies de recherches prend encore du galon et des preuves.

La dépression aurait une origine infectieuse. 

Cela en réjouira beaucoup qui se diront alors qu’il suffit de prendre des antibiotiques pour guérir de la dépression. Nous expliquons dans ce commentaire que si cela risque en effet de fonctionner, les choses ne sont pas aussi simples. L’infection est un marqueur du principe de la dépression, la combattre pourra aider mais ne solutionnera pas forcement les choses sur le fond.

Nous pensons pour notre part en suivant la piste du Pr Montagnier que la maladie D’Alzheimer aurait aussi une origine infectieuse chronique.

A lire un commentaire long et fondamental ou j’explique une part importante de ma théorie.

Lien : http://www.lessymboles.com/?p=6064

Microbe encore, avec le rôle protecteur des microbes cutanés dans les allergies.

Quand va t-on enfin comprendre que les microbes sont nos amis.

Lien : http://www.lessymboles.com/?p=6066

Intéressant, cette étude qui dit que si vous avez mal au genoux, vous enfants ont plus de chance d’avoir mal au genoux. Si on considère le mal de genoux comme lié à une difficulté à entrer dans le réalisme adulte, cela prend tout son sens.

Lien : http://www.lessymboles.com/?p=6068

Eternelle aspirine. Qui nous aide à dépasser les aspérités de la vie. Nous savions qu’elle agissait sur les maladies cardiovasculaires, les cancers. Petite explication de pourquoi et comment ça marche, à lire.

Lien : http://www.lessymboles.com/?p=6070

Enfin, pour finir, un lien entre la taille fine et la capacité à avoir un orgasme vaginal.

Explication.

Lien : http://www.lessymboles.com/?p=6072

Dans le même ordre, l’obésité maternelle est en lien avec la mortalité infantile. La grossesse, grand moment dans la transmission des informations et donc de risque de maladie.

L’obésité, surtout majeure, est une marque de souffrance et c’est de cela dont il est question. Pas facile, mais réel. 

On peut voir cette surmortalité comme liée à l’obésité comme le montre cette étude. Nous trouvons non seulement des mortalités liées aux conséquences qui semblent directement liées au poids, mais aussi des malformations.

Lien : http://www.lessymboles.com/?p=6073

Un amateur d’arbre comme moi ne résiste pas à vous envoyer un lien sur les plus vieux arbres du monde. 

Je m’émerveille chaque jour sur la beauté du monde et de la vie.

http://www.regardsurlemonde.fr/blog/les-arbres-les-plus-vieux-du-monde

Cette lettre est la dernière de l’année 2014, je vous souhaite à toutes et à tous de belles fêtes de fin d'année !

---

ARTICLES SELECTIONNES ET COMMENTES PAR OLIVIER SOULIER

« Dépression : la piste de l'origine infectieuse »

La dépression aurait une origine infectieuse.
Cela en réjouira beaucoup qui se diront un peu facilement qu’il suffit de prendre des antibiotiques pour soigner la dépression. Les choses ne sont pas si simples. L’infection est un marqueur du principe de la dépression, la combattre pourra aider mais ne solutionnera pas forcement les choses sur le fond.

Lire la suite.

---
Le microbiote cutané protège de l’allergie !

Le microbiote cutané protège de l’allergie !

Les microbes, encore une fois. Et cette fois ci c’est la flore cutanée pour protéger de l’allergie.
C’est une constante de notre civilisation sociale et médicale d’avoir fait la guerre aux microbes comme ennemi public numéro un. C’est ignorer le rôle fondamental du microbe dans notre développement.

Lire la suite.

---
Tu auras mal au genou, mon enfant !

Tu auras mal au genou, mon enfant !

Le mal aux genoux se transmettrait de parent à enfant. Tiens donc !
Nous connaissions déjà cette étude où, dans les lésions mineures du genou, une intervention «simulée» (anesthésie et simples petites incisions cutanées) fonctionnent aussi bien que de véritables opérations.
Nous voilà avec des troubles du genou qui se transmettent à nos enfants.
En clair, les personnes aillant une prothèse de genou (témoins de formes graves et avancées de troubles du genou) ont des enfants avec plus de troubles du genou.

Lire la suite.

---
« Les vertus insoupçonnées de l’aspirine »

« Les vertus insoupçonnées de l’aspirine »

Quelle est au fond l’action de l’aspirine ?
Comme anti inflammatoire, il vous aide à soigner votre colère (= inflammation).
Comme fluidifiant, il vous pose la question «voulez vous vraiment appartenir à cette famille ?».
Par ses deux actions, il peut vous aider à régler de nombreux conflits.

Lire la suite.

---

De l’influence du tour de taille sur l’orgasme

Plus une femme a la taille fine plus elle a d’orgasme.
J’ai expliqué dans le livre «La digestion, les clés du poids, les formes et les dépendances» qu’une taille large avec ce que je nomme «une bouée» témoigne d’un inconscient très important et envahissant, logique que cela freine un orgasme, surtout vaginal, témoignant d’un abandon majeur.

Lire la suite.

---
Un peu plus sur le lien entre obésité maternelle et mortalité infantile

Un peu plus sur le lien entre obésité maternelle et mortalité infantile

Assez intéressante mais terrible cette étude ! Plus une femme a un surpoids important, plus il y a une mortalité infantile importante. Ces causes sont plus la situation d’enfants nés à terme que de prématurité et on y retrouve asphyxie morbidité à la naissance et après, mais aussi des malformations, ce qui est intéressant à regarder et à comprendre.

Lire la suite.

---