En-tête

« Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent ».

Matthieu (6, 24-34)

Si comme moi vous pensez que Dieu c’est la nature, tout est alors très clair.

---

Lettre de la Médecine du sens n°261

Bonjour à toutes et à tous, 

La lettre reprend. Je souhaite que vous ayez passé un bel été de ressourcement et de richesses.

Après un été comme nous l’avons vécu et ses deux canicules, le plus chaud de tous les temps, les choses ne devraient plus jamais être pareilles. Le monde entier devrait consacrer toute son énergie à sauver ce qui peut l’être encore de notre si beau monde.

Et pourtant, partout sur notre Terre, les grands se disputent pour avoir encore plus de pouvoir sur une Terre à laquelle, en fait, ils ont mis le feu. Réalisent-ils qu’ils se battent pour ce qui sera, bientôt, une poubelle ou un tas de cendre ?

Est-ce le remake de l’histoire de « La poule aux oeufs d’or » ?

Xi Jinping essaye de briser Hong Kong, la seule partie de ce qu’il imagine sa possession et qui lui résiste.

Bachar El Assad termine la reconquête de Sa Syrie, en écrasant les derniers « rebelles » sous les bombes russes. A quand le massacre des Kurdes qui l’ont pourtant sauvé ? Massacre avec l’aide de Turcs de Erdogan, on imagine. 

Trump est empêtré dans le scandale sexuel de Jeffrey Epstein qui a eu, quand même, la bonne idée de mourir, ou de se laisser « faire mort ». Scandale qui montre à quel point toute la finance mondiale est sale de sexe, et pas du beau sexe, sexe des abus et des dollars, des profits honteux sur la misère du monde. Et pourtant c’est elle qui gouverne le monde et nous emmène dans le trou.

Ce ne sont pas les « charities » dollars déculpabilisateurs de Bill Gates ou de Warren Buffet qui vont changer les choses. Mieux vaut d’abord ne pas voler et exploiter le monde.

Et chez nous, notre Manu tente sa place avec Poutine, organise le G7, mais n’a manifestement pas encore compris que sauver le monde c’est organiser la décroissance.

Pendant ce temps, il pleut du plastique sur tout le monde et oui, vous allez voir plus loin.

Les Pôles fondent à grande vitesse, partout on nous dit que le sable des plages s’en va, premier signe de la montée des océans.

Aujourd’hui, il n’y a pas de gauche et de droite. Parce qu’il n’y a plus d’argent national à partager. L’argent est devenu mondial et gouverné par la mondialisation. 

Le vrai clivage politique est entre la mondialisation et la finance - commerce d’un côté et l’écologie et sauver la planète de l’autre. Seuls les extrêmes et les nationalistes ont pris ce parti au début de l’anti mondialisation. Il faut maintenant que ce mouvement devienne aussi central que juste et puissant.

Ou une autre version de la citation de la semaine dit « On ne peut servir Dieu et Mamon à la fois ». Mamon est le dieu du commerce. J’imagine Coluche détourner la phrase et dire. « On ne peut servir Dieu et Macron à la fois ». Ou encore, on ne peut défendre l’écologie et le CETA à la fois.

---

Il pleut du plastique sur la totalité du monde.

Nous avions parlé du fait que nous absorbions 5 grammes de plastique par jour, essentiellement pas les récipients en plastique.

Lettre Médecine du Sens n° 256, lien : https://www.lessymboles.com/nous-ingerons-5-grammes-de-plastique-par-semaine/

Alors on se disait qu’en ne prenant que des récipients en verre on se protégerait. Nous savions que les poissons en mangent et que nous mangeons les poissons, alors évitons le poisson. Mais voilà que les microparticules de plastique, forme finale de la désintégration, s’évaporent et retombent partout sur Terre avec la pluie ou la neige, plus aucune zone n’est protégée. Puis, elles sont intégrées par les animaux et tous les fruits et légumes que nous mangeons. Plus moyen d’y échapper. 

Et personne ne sait les effets secondaires. National géographique titrait récemment « apocalypse plastique »

Je dirais que c’est Apocalyspse Now.

Il pleut du plastique sur la totalité du monde

Il pleut du plastique sur la totalité du monde

Résultats : les microplastiques sont omniprésents sur 90% des prélèvements, même à 3 159 mètres d’altitude.

Lire la suite.

---

Macron appartient au camp des destructeurs de l’environnement selon Delphine Batho

Macron appartient au camp des destructeurs de l’environnement selon Delphine Batho, députée, présidente de Génération Ecologie, et je pense qu’elle a bien raison. Demandez à Nicolas, c’est pour ça qu’il a claqué la porte.

Le Ceta apparait comme le symbole de cette politique de commerce à tout prix qui détruit la planète et que Macron soutient.

Macron appartient au camp des destructeurs de l’environnement selon Delphine Batho

Macron appartient au camp des destructeurs de l’environnement selon Delphine Batho

Le choix qui doit s'offrir aux Français, c'est celui du modèle de civilisation entre les politiques destructrices et l'écologie

Lire la suite.

---

 Le maître invisible nommé ARGENT

L’argent maître invisible. Excellent article à lire et à diffuser. Tout est dit.

Le maître invisible nommé ARGENT

Le maître invisible nommé ARGENT

L’argot est ce langage fleuri qui exclut le bourgeois et permet aux travailleurs de se réapproprier ce dont ils furent dépossédés, en compensant leur pauvreté d’argent par la richesse des mots qui servent à le requalifier poétiquement : le blé, le pèze, l’oseille, le fric, le flouze ...

Lire la suite.

---

 « L’alu total ».

Un film remarquable et parfaitement documenté sur le danger de l’aluminium dans les vaccins. Une maman d’un petit enfant qui fait une superbe enquête sur l’aluminium des vaccins. Clair, drôle en plus, facile à regarder, très pédagogique et rigoureux.. A voir, et à diffuser largement.

---

Un peu de bon sens humain, ça fait du bien.

 

L’empathie protège de la douleur

L’empathie protège de la douleur

L’empathie protège de la douleur

« Il expliquait aussi que d'autres expériences avaient montré qu'il n'était pas nécessaire d'avoir déjà souffert pour ressentir de l'empathie. Et enfin que, logiquement, cette dernière variait en fonction du contexte et de la relation que nous entretenons avec la personne en train de souffrir »

Lire la suite.

---

L’amitié protège de la maladie d’Alzheimer

L’amitié protège de la maladie d’Alzheimer

L’amitié protège de la maladie d’Alzheimer

« plus on voit ses amis souvent et plus on réduit son risque. Jusqu’à 12% de réduction pour un sexagénaire qui verrait quotidiennement un ou deux amis par rapport à un autre sexagénaire qui ne le ferait que quelques fois dans le mois. La même tendance est observée à 50 et 70 ans mais les résultats ne sont pas statistiquement significatifs ».

Lire la suite.

---

La reproduction sexuée protégerait du cancer

La reproduction sexuée protégerait du cancer

La reproduction sexuée protégerait du cancer

" si les cellules cancéreuses sont si difficiles à éliminer pour notre organisme, c'est parce que ce sont nos propres cellules : notre organisme ne les reconnaît pas comme 'non soi'...."

Lire la suite.

---

Un doyen défend l’homéopathie sur les valeurs de l’ouverture.

Bravo.

Un doyen défend l’homéopathie sur les valeurs de l’ouverture

Un doyen défend l’homéopathie sur les valeurs de l’ouverture

Avant la décision de la HAS, le président de la conférence des doyens Jean Sibilia (Strasbourg) avait pris position en faveur du maintien des DU d'homéopathie, afin de maintenir la discipline dans le giron de l’université. Il maintient sa position dans cet entretien.

Lire la suite.

---

Annick de Souzenelle défend l’écologie intérieure base de l’écologie extérieure

Annick de Souzenelle défend l’écologie intérieure base de l’écologie extérieure.

Annick de Souzenelle défend l’écologie intérieure base de l’écologie extérieure.

C’est LE sens de l’Homme. Toute l’écologie est très importante, mais elle ne peut se faire que s’il y a une écologie intérieure de l’Homme.

Lire la suite.

---

Dans les 18 prochains mois, le dérèglement climatique proche du point de non retour

On joue gros dans les 18 prochains mois, le dérèglement climatique proche du point de non retour.

Dans les 18 prochains mois, le dérèglement climatique proche du point de non retour

Dans les 18 prochains mois, le dérèglement climatique proche du point de non retour

L'enjeu majeur reste de convertir les engagements des Etats en actes concrets car jusqu'à présent, aucune des grandes économies n'a véritablement entamé sa mutation.

Lire la suite.

---

Pénurie d’eau pour un humain sur quatre prochainement

Un humain sur quatre pourrait bientôt ne plus avoir d’eau.

Pénurie d’eau pour un humain sur quatre prochainement

Pénurie d’eau pour un humain sur quatre prochainement

« La pénurie en eau est la plus grande crise, dont personne ne parle. Ses conséquences prennent la forme d'insécurité alimentaire, de conflit, de migration, et d'instabilité financière »

Lire la suite.

---

Fontes des glaces et incendies en Arctique

En Arctique, rien ne va plus : fontes des glaces record au Groenland et incendies gigantesques en Sibérie.

Fontes des glaces et incendies en Arctique

Fontes des glaces et incendies en Arctique

En Arctique, il fait 20 °C de plus que d'habitude, du jamais-vu

Lire la suite.

---

CETA

---

Vous pouvez réécouter l'émission du 22 juin de Radio Courtoisie avec les docteurs 

Olivier Soulier, Philippe Dransart et Jean-Charles CROMBEZ

---

Le nouveau Programme 2019 / 2020 de Sens et Symboles 

---

Prochains séminaires


animés par Olivier SOULIER

---

Bonne semaine à toutes et à tous !

---