En-tête

« L’erreur présente la plus répandue parmi les hommes est de vouloir entreprendre séparément la guérison du corps et celle de l’esprit ».

Platon

---

Lettre de la Médecine du sens n°217

Bonjour à tous,

La lettre prend ses quartiers d’été et reprendra la dernière semaine d'août.

Nous vous souhaitons un bel été de repos et de ressourcement.

 

Notez sur votre Agenda.

Olivier Soulier sur Radio Courtoisie 

Dans l'émission de Nicolas Stoquer : "Le Libre Journal de la plus Grande France"

Diffusions le samedi 18 août en soirée à 18h00 à 21h00

et le lundi 20 août à 7h30 à 10h30 du matin.

---

PROFITEZ DES DERNIERS JOURS !

Du 1er au 31 juillet, la promotion de l'été

sur toute la collection des Editions Sens & Symboles !

Retrouver toutes les conférences et interviews du Congrès

"Soigner l'Homme, Sauver la Terre" 

dans le coffret 5 DVD à prix exceptionnel !

---

Antibiotiques et équilibre microbien et personnel. Une clé de la vie.

Nous avons, vous le savez tous, une flore intestinale microbienne qui est essentielle à notre équilibre. Elle a de très nombreuses fonctions de digestion, de protection, d’immunité, de fabrication de vitamines etc… Toute perturbation va retentir sur notre équilibre et être présente dans de nombreuses maladies. 

Cette flore intestinale est en lien, et en équilibre avec la flore microbienne extérieure, celle du monde. Là où se génèrent les infections et les épidémies. Une bonne flore interne est le meilleur garant contre les infections extérieures.

Elle a aussi un rôle antidépresseur majeur.

Seulement voilà, l’être humain, fort de sa capacité à générer des médicaments, a cru pouvoir tout contrôler sans cet allié irremplaçable. Pire, il l’a abîmé au détriment de notre santé, et excité jusqu’à faire naitre de nouvelles maladies.

Voilà cette semaine plusieurs éléments à ce dossier.

 

Une antibiothérapie précoce chez le nouveau-né vient perturber la mise en place de la flore intestinale. 

Elle diminue la présence de bactéries essentielles à la structuration de l’immunité comme Bifidobacterium bifidae et Enterobacteriaceae,  espèces qui permettent aussi le développement d’une flore plus riche et large, pour laisser se développer d’autres bactéries comme Entérococcus qui correspondent aux deux premières semaines de l’enfant et dont le présence est beaucoup plus réductrice.

L’organisme finira par rattraper, mais partiellement et avec retard, un équilibre bactérien.

Nous pouvons retenir de cela qu’une antibiothérapie n’est jamais anodine et doit vraiment se peser. Un raisonnement du type « ça protège et ça peut pas faire de mal » n’a pas sa place .

Une antibiothérapie précoce chez le nouveau-né vient perturber la mise en place de la flore intestinale

Une antibiothérapie précoce chez le nouveau-né vient perturber la mise en place de la flore intestinale

L’antibiothérapie par AMX + CTZ au cours de la 1ère semaine de vie a perturbé la mise en place du microbiote intestinal normal.

Lire la suite.

N’oublions pas aussi l’importance de conserver amygdales et appendicite qui sont les « disques dur de sauvegarde » de notre flore intestinale.

Lettre Médecine du Sens n° 211

Le rôle essentiel de l’appendicite  : https://www.lessymboles.com/le-role-essentiel-de-lappendice/

L’ablation des amygdales augmente le risque de certaines maladies : https://www.lessymboles.com/lablation-des-amygdales-augmente-le-risque-de-certaines-maladies/

 

---

Les Infections nosocomiales en forte hausse. 

Ce sont les infections que vous attrapez en allant à l’hôpital et en rencontrant des super microbes sélectionnés par les antibiotiques et devenus très dangereux surtout pour des personnes affaiblies. 750 000 personnes sont touchées par an en France.

Dont 1500 se retrouvent dans des situations très graves, avec un risque vital.

Il faut comparer ce chiffre aux 10 personnes mortes de la rougeole en 8 ans en France. 

A quand un premier ministre disant à la tribune de l’assemblée nationale : « il n’est plus possible que 1500 personnes meurent par an en France des effets secondaires des antibiotiques ».

Citons une partie de cet article.

« La journaliste note que « de son côté, le Pr Rabaud rappelle que les bactéries multirésistantes aux antibiotiques émergent en raison de la pression de sélection de ces médicaments. Mieux les utiliser est donc indispensable ».

Le médecin observe ainsi qu’« en moins de cent ans, nous avons découvert l’arme absolue de la médecine et nous avons réussi à la casser. Nous devons changer le comportement des prescripteurs, plus que celui des patients », même s’il « est aujourd’hui difficile de faire machine arrière ».

Les Infections nosocomiales en forte hausse

Les Infections nosocomiales en forte hausse

« Ces bactéries ont acquis un niveau très élevé de résistance contre quasiment tous les antibiotiques disponibles. Ce sont vraiment les bactéries qu’on ne veut pas voir s’implanter en France »

Lire la suite.

---

La résistance aux antibiotiques inquiète.

La Typhoïde pourrait revenir comme cela apparait de plus en plus au Pakistan. Nous nous retrouverions alors un siècle en arrière.

Evidement, Bill Gates va nous proposer toujours la même solution, encore et encore des vaccins comme si l’organisme pouvait en absorber toujours plus, au risque de casser aussi cet outil, que sont les vaccins, par excès.

La résistance aux antibiotiques inquiète

La résistance aux antibiotiques inquiète

Le spectre d'un retour en arrière en ce qui concerne les progrès de la médecine au XXe siècle n'est toujours pas exorcisé

Lire la suite.

---

Il est temps de bien comprendre que c’est l’équilibre interne de l’individu qui est le meilleur garant contre les infections.

 

La Haute Autorité de Santé demande le déremboursement de l’homéopathie. 

Et dans le même temps les attaques de plus en plus synchronisées se font contre l’homéopathie.

Agnès Buzyn d’un côté demande une évaluation selon les règles appliquées aux médecines traditionnelles. La HAS de l’autre (Haute Autorité de Santé) demande le déremboursement de l’homéopathie. 

Notons que la HAS n’a pas brillé par son efficacité lors de tous les scandales sanitaires de médicaments de ces dernières années. Encore actuellement la HAS est incapable de comprendre le problème que pose la nouvelle formule du Levothyrox.

Quand à une évaluation par les méthodes classiques ce serait tester un tailleur sur mesure en examinant un costume qu’il vient de faire pour un individu et en l’essayant en série à toute une population. Il n’irait gère à plus de 10% et serait « déremboursé ».

L’homéopathie est du ‘sur mesure’. Elle ne peut se juger comme un médicament à usage identique pour tous, c’est de l’ignorance pure et simple.

Nous avons pourtant plus que jamais besoin de ‘homéopathie et de ces médecines d’équilibration pour aider les populations face à des « outils cassés par leurs excès ».

La Haute Autorité de Santé demande le déremboursement de l’homéopathie

La Haute Autorité de Santé demande le déremboursement de l’homéopathie

Les membres de la commission se sont ensuite abstenus d'évaluer les spécialités concernées, comme la réglementation les y contraint.

Lire la suite.

---

Trouble bipolaire, un rôle du système immunitaire.

On découvre de plus en plus de lien entre les maladies psychiatriques et l’immunité.

Particulièrement les maladies auto immunes.

Nous avons vu la dernière fois le lien :  Alzheimer / Herpès.

Lettre Médecine du sens n° 215, lien de l’article : https://www.lessymboles.com/maladie-dalzheimer-le-virus-de-lherpes-cause-ou-solution/

L’immunité est innée et adaptative. C’est cette réponse adaptative qui est essentielle.

Et justement elle est liée à une flore de type bifido bactéries et Bactéroides, les mêmes qui sont abîmés par trop d’antibiotiques comme nous l’avons vu plus haut.

C’est cette absence d’adaptation qui conduit à l’auto immunité et aux maladies psychiatriques.

Trouble bipolaire, un rôle du système immunitaire

Trouble bipolaire, un rôle du système immunitaire

La recherche a montré que des processus immunitaires adaptatifs dérégulés sont souvent présents dans le trouble bipolaire

Lire la suite.

---

Les médecins généralistes moins payés que les coiffeurs.

A l’heure où ce maillon essentiel de la médecine, de l’écoute et de la prévention souffre, il faudrait revoir tous ces aspects.

Quel jeune veut encore travailler 70 heures par semaine au détriment de sa vie de famille ?

Les médecins généralistes moins payés que les coiffeurs

Les médecins généralistes moins payés que les coiffeurs

L'avenir de la médecine générale nécessite de restaurer d'urgence son attractivité pour les jeunes générations

Lire la suite.

---

La Conférence gratuite de l'été :

Dr Didier GRANGEORGE

 

 « L'esprit du remède homéopathique »

Lors du 1er Congrès Médecine du Sens 

à Aix-Les-Bains les 20 & 21 juin 2015

Mot de passe : esprit

---

Les futurs voyages initiatiques d'Olivier Soulier et Oasis Voyages

---

Découvrez le nouveau programme 2018 / 2019 de Sens & Symboles est téléchargeable en ligne

---

Prochains séminaires


animés par Olivier SOULIER

---

Bonne semaine à toutes et à tous !

---