En-tête

« Le microbe n'est pas la cause de la maladie. Nous ne devrions pas être emportés par ces rêves allopathiques inactifs et des imaginations vaines, mais nous devons corriger l'Élan vital ».

James Tyler Kent.

Editorial : Lettre de la Médecine du sens n°164

Bonjour à toutes et à tous,

Le chaînon manquant

La flore intestinale détermine nos désirs alimentaires.

Il y a des découvertes qui changent beaucoup de choses.

Nous avons tous des attirances alimentaires. Elles sont parfois évidentes, parfois difficiles à expliquer. Nous savons tous que le chocolat comble le manque affectif, que le sucre calme les angoisses. La question est souvent, comment ça se passe ? La composition de l’aliment est essentielle pour expliquer le désir. Mais nous découvrons maintenant que la composition de la flore intestinale détermine ce que nous avons envie de manger.

Et puisque nous savons, comme je le défends depuis des années, que chaque microbe correspond à une émotion et que la flore intestinale est le reflet de notre inconscient. C’est donc notre inconscient qui détermine nos désirs alimentaires.

Et la boucle est bouclée.

Bien sûr, il s’agit d’une étude sur la mouche drosophile, mais nous savons que ces éléments se confirment régulièrement ensuite sur les humains.

Découvrez cet article de Sciences et Avenir.

Le chaînon manquant - La flore intestinale détermine nos désirs alimentaires.


"Les préférences alimentaires sont-elles dictées par les bactéries intestinales ?"

Par Kathryn Rhiannon, Le 04.05.2017 à 16h23

Une étude suggère que le microbiote intestinal pourrait aider le cerveau à influer sur les fringales et à décider de quels aliments l’organisme a besoin.

Lire la suite.

---

L’homéopathie attaquée au Canada

Comment ne pas voir cette campagne large qui touche toutes les médecines qui risquent de faire concurrence au marché juteux de Big Pharma ?

Au Canada une action collective est engagée contre Boiron et le remède Oscillococcinum pour publicité mensongère. Il lui est reproché de ne pas être efficace contre la grippe.

« Un éminent Professeur de l’université Mac Gill de Montréal et membre fondateur de l’Organisation pour la science et la société, M. Ariel Fenster, commente sur son blog, que cite le journal : "Même si l'on croit au principe de l'homéopathie, la grippe étant d'origine virale, des solutions diluées d'une bactérie n'ont pas de sens"", explique-t-il. »

Je trouve dramatique ce genre de propos, cela montre surtout la méconnaissance de la pratique de l’homéopathie et de ses modes d’action. C’est d’autant plus grave quand cela provient d’un professeur d’université. A t-il véritablement étudié et pratiqué l’homéopathie pendant suffisamment de temps pour être capable de l’évaluer ? Un violon quand on ne sait pas en jouer est une forme de crécelle qui vous fatigue les oreilles. Un bistouri sans expérience est un engin dangereux.

L’homéopathie n’est pas une médecine qui détruit la grippe, mais une médecine qui augmente les systèmes de défense.

Au 19 siècle quand l’homéopathie a pris une place importante aux Etats-Unis, les universitaires américains ont nommé un des leurs pour tenter d’étudier l’homéopathie dans le but de la discréditer. James Tyler Kent professeur d’anatomie, découvre l’homéopathie qui lui permet de sauver la vie de son épouse et devient un des plus grands homéopathes de tous les temps. Il explique bien sa vision : « Le microbe n'est pas la cause de la maladie. Nous ne devrions pas être emportés par ces rêves allopathiques inactifs et des imaginations vaines, mais nous devons corriger l'Élan vital ».

Regardez cet article sur le site de psychomédia.ca 

L’homéopathie attaquée au Canada


"Homéopathie : action collective contre Boiron autorisée par la Cour suprême du Canada."

Psychomédia - Publié le 5 mai 2017

"La Cour suprême du Canada vient de donner le feu vert à une action collective contre Boiron Canada dont les vertus alléguées du produit homéopathique antigrippal Oscillococcinum sont contestées par une Québécoise".

Lire la suite.

« Plus les preuves de l’inefficacité de l’homéopathie s’accumulent, plus sa popularité semble croitre ».  Cela montre bien que malgré toutes les actions pour la discréditer, les personnes, individuellement, expérimentent l’homéopathie et s’en font une propre opinion. 

Comme disait Coluche : « Il ne faut pas prendre les gens que pour des cons ». 

Chaque personne qui a longtemps été confrontée à des maladies sans véritable résultat de la médecine allopathique et qui a un jour abordé l’homéopathie avec succès ne sera plus sensible aux propagandes de discréditation.

---

Sucres et édulcorants

Tout est bon, pour vendre, mais pas forcement bon pour vous.

Vous les prenez pour maigrir ou faire régime. Les édulcorants que vous prenez justement pour ne pas maigrir vont vous conduire au diabète.

Vous aurez tout gagné. Cet article témoigne bien de ces réalités.

Les édulcorants favoriseraient le diabète de type 2


"Les édulcorants seraient facteurs de risque de diabète de type 2"

Aurore Rouillé, spécialiste nutrition - Le 24.04.2017 à 15h31

"Les femmes qui consomment des édulcorants une à deux fois par jour verraient leur risque de diabète de type 2 augmenter de 32 à 67%."

Lire la suite.

---

Le sucre

Regardez avec humour cet article de Mediscoop qui nous explique que l’industrie sucrière tente de nous expliquer qu’elle prend soin des dents de nos enfants. Heureusement, elle n’arrive pas forcément à s’introduire autant qu’elle le voudrait dans les programmes d’éducation pour les enfants. Je vous propose un petit quiz. Par exemple, l’industrie des armes s’occupe du pacifisme, ou encore les banques font de l’altruisme, ou bien, les financiers sont honnêtes,  ou les technocrates sont utiles. A vous…

Le sucre prend soin des dents de nos enfants ...


« Quand le lobby du sucre s'occupe de la santé dentaire de nos enfants »

 Le 4 Mai 2017

"Un article publié dans la revue Prescrire n'a pas de quoi donner le sourire. Car il met en évidence les moyens employés par le lobby du sucre pour minimiser l'effet de ses produits sur les caries dentaires"

Lire la suite.

---

Parkinson du nouveau

Nous commençons a comprendre un peu mieux certaines maladies. Au départ le Parkinson est une maladie dégénérative lié a certains noyaux cérébraux. Bien évidement la médecine ne trouve aucune option d’origine psychologique. Je vous renvoie à un article d’Olivier Soulier sur l’aspect psychologique du Parkinson : «La maladie de Parkinson ou la pulsion contrariée» 

 Lien :http://www.lessymboles.com/interview-le-sens-de-la-maladie-de-parkinson/

 Deux articles ouvrent d’autres perspectives sur le Parkinson. 

Les dernières découvertes montrent que beaucoup de maladies dites dégénératives ont un facteur infectieux à leur origine.

C’est le cas de l’autisme, de la maladie d’Alzheimer, ainsi que les dépressions, les sciatiques, et maintenant le Parkinson.

Je défends depuis longtemps l’idée que dans chaque maladie il y a un facteur microbien.

L’hélicobacter dans l’ulcère de l’estomac en est un bel exemple.

Le facteur microbien a plusieurs niveaux ou plusieurs tailles. Bactéries, virus, mais aussi prions, qui sont des agents infectieux sous forme de simple molécule protéique. C’est le cas de la maladie d’Alzheimer, et maintenant du Parkinson.

Concrètement, il semblerait, comme nous l’explique le Pr Montagnier,que plus on s’attaque aux microbes, plus ils prennent des formes petites qui s’insinuent dans le système nerveux en formant des dépôts éléments qui créent les troubles.

Pour le Parkinson la molécule prion est l’α-synucléine.

Nous vous proposons deux articles.

La doxocycline un antibiotique agirait sur le Parkinson, et ce qui est le plus intéressant c’est qu’il n’agit pas directement par l’action antibiotique.

« La doxycycline modifie la conformation de l’α-synucléine et l’empêche de se transformer en agrégats toxiques, protégeant de la neuro-dégénérescence ».

Nous voyons ici un principe qui est aussi présent dans les maladies d’Alzheimer, les agrégats toxiques.

Nous découvrons aussi une autre action différente des antibiotiques, ou une conception plus large.

L’α-synucléine serait produite dans le système digestion et migrerait vers le cerveau par le nerf vague. Je pense que c’est une première approche. Je dirais presque imagée. 

N’est ce pas l’image d’un déséquilibre sympathique, parasympathique (vague). J’ai évoqué comme origine psychologique de la maladie de Parkinson, un conflit interne entre le désir et le devoir. Cela cadrerait bien avec le conflit sympathique, Vague. Couper un des deux viendrait neutraliser, du moins en partie, la difficulté.

A suivre.

Parkinson du nouveau

Les dernières découvertes montrent que beaucoup de maladies dites dégénératives ont un facteur infectieux à leur origine.

"Maladie de Parkinson : la doxycycline comme futur traitement ?"

Par Mme Aude Rambaud (Boulogne) - Date de publication : 5 Mai 2017 

"Et si Parkinson venait du ventre ?" 

 Elena Sender - Le 30.04.2017 à 10h00

Lire la suite.

---

Une pièce de plus au dossier vaccin. 

A vous de juger.

Le vaccin varicelle pourrait déclencher des épidémies de varicelle dont certains cas qui peuvent être mortels.

Une pièce de plus au dossier vaccin

 

Importante avancée de la varicelle suite à la vaccination 

Jefferey Jaxen , 29 mars 2017

"Avec plus de 31 millions de doses distribuées chaque année dans le monde depuis 2007, de graves poussées de varicelle peuvent se produire, mais elles semblent être rares."

Lire la suite.

---

Humour

---

Les rêves

---
---

La Conférence gratuite du mois de mai

 

Philippe DRANSART : La maladie a t-elle 2 sens ?

---

Lire le dernier article d'Olivier Soulier : "La médecine du sens"

---

Congrès IPSN à Saint Malo les 13 & 14 mai


Conférence d'Olivier Soulier le samedi 13 mai de 15h00 à 16h15

Symbolique de l’alimentation : ce que nos choix alimentaires disent de nous

Au-delà des apports nutritionnels, nos choix alimentaires racontent une histoire. Car, même si nous n’y pensons que rarement, nous sommes ce que nous mangeons. La suite de nos repas, pris jour après jour, fruits de nos désirs et de nos choix, nous constitue. Quelles conclusions en tirer ? 

Seul, le Dr Olivier Soulier et son verbe légendaire peuvent répondre à cette question fascinante. Il nous racontera dans le détail le sens et la symbolique de nos choix alimentaires. Il nous donnera surtout des clés pour mieux nous comprendre et ainsi mieux prévenir nos maladies de civilisation. 

---

Valenciennes


Conférence d'Olivier Soulier le dimanche 14 mai à 10h00

Embryologie, le Big Bang cellulaire

Informations et réservations : grptradies.hainaut@wanadoo.fr

---

Amour et Guérison. 

J’animerai en août un voyage exceptionnel à Bali sur ce thème du au 11 au 25 août 2017

Avec Eric Grange et Oasis voyage.

« Etre amoureux, c'est se créer une religion dont le dieu est faillible. »

Jorge Luis Borges

Eté 2017

Voyage exceptionnel avec Olivier Soulier

---

Prochains séminaires

Sens et Symboles invite :

Olivier Soulier

 

• Les Maladies Auto Immunes, le grand défi du XXIe siècle, les 19 - 20 - 21 mai 2017 à Bruxelles

Lien : http://www.lessymboles.com/produit/seminaire-maladies-auto-immunes/

•  Gynécologie, andrologie, rencontre de l’autre, rencontre de soi, amour et reproduction, les 9-10-11 Juin 2017 à Paris

Lien : http://www.lessymboles.com/produit/seminaire-gynecologie-andrologie/

• Spiritualité de la guérison, du 6 au 9 juillet 2017 au Centre Sainte-Croix, 24240 Monestier

Lien : http://www.lessymboles.com/produit/spiritualite-de-la-guerison/

• Les Dents, la personnalité sur un sourire, du 8 au 10 septembre 2017 à Paris

Lien : http://www.lessymboles.com/produit/les-dents/

---

Bonne semaine à toutes et à tous !

---