Articles

Covid-19 : la piste du microbiote

Les études fraîchement parues sur le coronavirus montrent déjà l’implication de bactéries bien précises, laissant entrevoir des axes thérapeutiques mais aussi de prévention.

Microbiote et Fibromyalgie

Fibromyalgie : le microbiote varie avec la sévérité de la douleur

Notre mode de vie appauvrit notre microbiote

À la naissance par voie basse, le bébé reçoit des milliards de microbes de sa mère, puis de l'environnement, qui vont coloniser son organisme.

L’intérêt du microbiote

L’espoir est en tout cas d’utiliser le microbiote comme marqueur diagnostique ou pronostique.

L’impact du sucre et des édulcorants sur notre microbiote

... On retrouve désormais des édulcorants artificiels dans les eaux de surface et les eaux souterraines. Et même dans les eaux potables, car ils semblent résister aux processus de traitement.

Le soleil modifie notre fabrication de vitamine D et notre microbiote

Il est possible d’augmenter significativement la quantité et la diversité des bactéries intestinales en moins d’une semaine, en s’exposant à des brèves sessions de lumière UVB.

La flore pulmonaire

Devant l’augmentation des patients atteints de maladies respiratoires, des équipes s’intéressent au microbiote pulmonaire, pariant qu’il pourrait être la clé du progrès

Comment restaurer la flore en cas de césarienne ?

Les bébés nés par césarienne mais exposés aux fluides vaginaux maternels présentaient des bactéries plus riches que les autres.

Notre peau est un nid à microbes

«Le microbiote de chaque individu est unique, comme ses empreintes digitales»

La flore intestinale interviendrait dans les maladies dégénératives

Nos intestins renferment plus de 1,5 kilogramme de bactéries.

Les édulcorants dangereux pour la santé

Une étude réalisée par des chercheurs ... révèle la toxicité relative de six d'entre eux pour la population microbienne de notre intestin : l'aspartame, le sucralose, la saccharine, le néotame, l'advantame et l'acésulfame de potassium. Et ce à des concentrations, parfois, de seulement 1 mg/mL.

Une antibiothérapie précoce chez le nouveau-né vient perturber la mise en place de la flore intestinale

L’antibiothérapie par AMX + CTZ au cours de la 1ère semaine de vie a perturbé la mise en place du microbiote intestinal normal.

Le microbiote dans l’utérus et le placenta

On sait ainsi que le mode d’alimentation influence également le microbiote.

Hommes et femmes ne font pas les mêmes maladies.

Le cerveau des hommes serait plus vulnérable à certaines pathologies pendant la période embryonnaire jusqu'à l'âge adulte, et celui des femmes à partir de l'âge adulte.

Microbes et cancer, une découverte révolutionnaire.

Vous ne regarderez plus jamais le ballet de mouches voleter au dessus de votre panier de pique-nique du même oeil…