Articles

Comment restaurer la flore en cas de césarienne ?

Les bébés nés par césarienne mais exposés aux fluides vaginaux maternels présentaient des bactéries plus riches que les autres.

Notre peau est un nid à microbes

«Le microbiote de chaque individu est unique, comme ses empreintes digitales»

La flore intestinale interviendrait dans les maladies dégénératives

Nos intestins renferment plus de 1,5 kilogramme de bactéries.

Les édulcorants dangereux pour la santé

Une étude réalisée par des chercheurs ... révèle la toxicité relative de six d'entre eux pour la population microbienne de notre intestin : l'aspartame, le sucralose, la saccharine, le néotame, l'advantame et l'acésulfame de potassium. Et ce à des concentrations, parfois, de seulement 1 mg/mL.

Une antibiothérapie précoce chez le nouveau-né vient perturber la mise en place de la flore intestinale

L’antibiothérapie par AMX + CTZ au cours de la 1ère semaine de vie a perturbé la mise en place du microbiote intestinal normal.

Le microbiote dans l’utérus et le placenta

On sait ainsi que le mode d’alimentation influence également le microbiote.

Hommes et femmes ne font pas les mêmes maladies.

Le cerveau des hommes serait plus vulnérable à certaines pathologies pendant la période embryonnaire jusqu'à l'âge adulte, et celui des femmes à partir de l'âge adulte.

Microbes et cancer, une découverte révolutionnaire.

Vous ne regarderez plus jamais le ballet de mouches voleter au dessus de votre panier de pique-nique du même oeil…

Les microbes sont-ils tous dangereux ?

Les préjugés ont la vie dure et cela vaut aussi pour les microbes. Pourtant, tous ne sont pas forcément dangereux. Certains nous protègent même des maladies.

Akkermansia muciniphila, la bactérie du microbiote marqueur du syndrome métabolique

Une abondance de Akkermansia muciniphila et à une bonne diversité du microbiote sont associées à un meilleur métabolisme des glucides chez les personnes obèses, selon une étude française ...

Microbiote : les bactéries de l'intestin régulent l'absorption du fer

Dans la rubrique la vie merveilleuse des microbes, le microbiote, c’est à dire la flore intestinale, participe à l’équilibre et l’absorption du fer. Merveilleux, alors pourquoi ne pas laisser agir la nature et éviter de la perturber perpétuellement ?

Le voyageur est une sentinelle épidémiologique

Voici encore un article évoquant l’équilibre microbien au niveau mondial. Les maladies circulent et témoignent des modifications des équilibres mondiaux. Quand nous changeons les conditions d’un milieu, nous favorisons l’arrivée des maladies correspondantes. Toutes les maladies sont disponibles dans le microbiote planétaire. Nous les invitons à nous rendre visite par notre attitude.

Ces microbes qui nous gouvernent

Passionnant article qui reprend assez bien des données nouvellement établies sur le principe des microbes. Il insiste sur l’équilibre et la diversité bactérienne pour notre équilibre. Plus nos bactéries intestinales sont nombreuses et diversifiées, meilleure est notre santé. Avec cette phrase tout est dit.

Grande famille, nombreux germes et moindre risque de dermatite atopique !

Une diminution de l’exposition microbienne dans les premiers stades de la vie pourrait favoriser une dysrégulation immunitaire et le développement des maladies atopiques. Des études sur l’animal ont montré que la tolérance orale est difficile à établir chez des animaux axéniques. Des modifications du mode de vie (régime alimentaire, utilisation d’antibiotiques, augmentation de l’hygiène et diminution de la fratrie) peuvent influencer la microbiote intestinale.