Articles

Perturbateurs endocriniens : la pression des lobbies une nouvelle fois dénoncée

Depuis de nombreuses années, l’Union européenne est pressée d’adopter une réglementation et une définition spécifiques visant les perturbateurs endocriniens. Cet objectif est sans cesse repoussé.

Une ancienne employée de Merck l'avoue: "l'obligation vaccinale, c'est pour le profit et pas pour la santé publique"

Brandy a effectué des recherches sur la sécurité des vaccins. Elle a trouvé que, non seulement les vaccins contenaient des produits toxiques connus qui pouvaient provoquer des dégâts neurologiques, mais aussi...

L’attitude du médecin avec son patient a un impact sur sa santé

Ca y est, la médecine vient d’inventer l’eau chaude et le Figaro nous raconte cela. C’est en fait à pleurer sur l’état de notre médecine. Demain ils nous parlerons de l'intérêt d’embrasser nos enfants pour qu’ils aillent bien. Avis à tous les enfonceurs de portes ouvertes et au scaphandrier d’eau de vaisselle ! Incroyable de réaliser qu’un patient qui décrit ses symptômes est interrompu en moyenne en 18 secondes. Préparez vos mouchoirs...

Portable à haute dose : le danger se confirme

Après de très nombreuses dénégations, tant des autorités médicales que des opérateurs, l’évidence commence à apparaître. Elle n’est reconnue que pour les gros consommateurs. Et cela commence à 1/2h par jour, ce qui veut dire en fait que cela concerne beaucoup de monde. Ajoutons que plus le cerveau est jeune et encore immature,plus il est sensible. Tout cela n’est que la part visible de l’iceberg. Le début de la prise de conscience d’une électrosensibilité croissante. La surcharge qui sensibilise peu à peu des pans entiers de la population.

« Les pesticides jusqu'à "mille fois plus toxiques" qu'annoncé selon une étude »

Le Parisien annonce que « le Pr Gilles-Eric Séralini, auteur d'une étude controversée sur des effets d'un OGM et du pesticide Roundup sur des rats, persiste et signe avec une nouvelle étude montrant selon lui que les pesticides sont "2 à 1.000 fois plus toxiques" qu'annoncés ».