Articles

Cancer du sein : ne pas renoncer aux traitements psychiatriques à cause de la prolactine !

L’étiologie du cancer du sein (KS), en dehors des rares causes génétiques, ou des expositions aux radiations ionisantes, est largement inconnue. Cependant, depuis les années 1990, le rôle de la prolactine (PRL) est évoqué.

SOPK et hyperprolactinémie : coïncidence ou lien physiopathologique

La médecine s’interroge sur un lien possible entre SOPK et Hyperprolactinémie. Coïncidence ou lien, la médecine n’arrive pas à retrouver un élément commun à l’origine. Si l’on considère à la fois la psychologie et les modes réactionnels humains c’est pourtant évident, ces deux pathologies sont fréquemment retrouvées ensemble parce qu’elles ont une même cause, et représentent deux variantes réactionnelles qui peuvent s'associer.