Articles

Du porno plein la tête

Le porno apparait bien ici comme un principe de satisfaction qui s’apparente à toutes les formes de drogue. Plus la satisfaction est facile, plus cela induit une atrophie des systèmes de recherche de la nouveauté et de la créativité. Et pourtant la sexualité est intimement liée à la créativité, mais ici le porno se comporte comme un leurre. Une forme d’aspartame.