Articles

Une différence spectaculaire dans le cerveau des femmes sous pilule

"Nous avons constaté une différence spectaculaire de taille de cette structure cérébrale entre les femmes qui prennent une contraception orale et celles qui n'en prennent pas"

Les Françaises se détachent de plus en plus de la pilule

Plus de 40 % des femmes la prenaient en 2010, elles ne sont plus que 33,2 % en 2016. Ce désamour n’affecte pas les jeunes filles.

Où la contraception mène à la dépression

Des millions de femmes ont recours, de nos jours à la contraception hormonale mais, paradoxalement, peu d’études ont tenté de quantifier ses effets sur le risque de dépression, ...

50 ans de pilule, et rien sur la mortalité !

Souvenons nous du livre de Ellen Grand «Amère pilule», qui nous disait que dans les groupes de femmes qui prenaient la pilule il y avait 2 fois plus de divorces, 4 fois plus de suicides, et 6 fois plus d’enfants battus. Cela est bien retrouvé dans les motifs de décès présentés par cette étude.