Articles

Puberté précoce : nos enfants sont touchés par les perturbateurs endocriniens et les pesticides.

La puberté précoce est une maladie qui touche les filles de moins de 8 ans et les garçons de moins de 9 ans.

« Perturbateurs endocriniens : même chez les enfants »

Des traces de dizaines de perturbateurs endocriniens ont été retrouvées dans les cheveux d'enfants et d'adolescents âgés de 10 ans à 15 ans, selon une étude publiée par «60 millions de consommateurs» »

Quelques réflexes simples pour se protéger des perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens (PE) sont des substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle étrangères à l’organisme. Elles peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien et induire des effets néfastes sur l’organisme d’un individu ou sur ses descendants.

Un cocktail de perturbateurs endocriniens dans les cheveux de José Bové et Yannick Jadot

Des dizaines de perturbateurs endocriniens ont été retrouvés dans les cheveux de sept personnalités écologistes, dont l'eurodéputé José Bové, le candidat EELV à la présidentielle Yannick Jadot, et Nicolas Hulot. Ces substances présentes dans de nombreux produits du quotidien sont accusées d'être la cause de nombreuses maladies et malformations.

Perturbateurs endocriniens : urgence sanitaire dans nos placards

Libération titre sur sa Une : « Perturbateurs endocriniens – Même se laver tue ». Le journal consacre une double page à cette « urgence sanitaire dans nos placards », relevant que « la Commission européenne vote à nouveau ce mardi sur la définition qu’elle donnera à ces additifs chimiques omniprésents. ONG et scientifiques espèrent une vision large permettant de les encadrer au mieux, tandis que les groupes d’intérêt cherchent à la restreindre »...

« Perturbateurs endocriniens : un coût très élevé aux Etats-Unis ».

« Les dégâts sanitaires directement ou indirectement imputables aux perturbateurs endocriniens (PE) coûteraient chaque année 340 milliards de dollars à l'économie des Etats-Unis »

L’inquiétant recul du quotient intellectuel

Un nombre croissant d’études montrent un recul généralisé du QI moyen. Un phénomène multifactoriel, qui met notamment sur la sellette les perturbateurs endocriniens.

Perturbateurs endocriniens : la pression des lobbies une nouvelle fois dénoncée

Depuis de nombreuses années, l’Union européenne est pressée d’adopter une réglementation et une définition spécifiques visant les perturbateurs endocriniens. Cet objectif est sans cesse repoussé.

« Perturbateurs endocriniens : la fabrique d'un mensonge »

La Commission européenne a élaboré ses propres éléments de preuves pour éviter une réglementation trop sévère de ces substances dangereuses...

Quel est l’impact de la pollution sur les capacités cognitives, l’intelligence et l’augmentation des troubles neuro-développementaux ?

Barbara Demeneix est parvenue à une conclusion inquiétante : les capacités intellectuelles des générations futures sont sérieusement compromises.

Perturbateurs endocriniens : la Commission Européenne parvient à un consensus…contre elle !

Après six ans de travaux, d’expertises et de tergiversations, la Commission Européenne a explicité sa définition des perturbateurs endocriniens (PE) dans le domaine des pesticides et biocides.

« Perturbateurs endocriniens : tollé contre Bruxelles »

...Car en offrant un traitement d’exception à cette famille de polluants chimiques, la Commission exige un niveau de preuves d’effets nocifs très difficile à atteindre.

« La guerre est déclarée aux perturbateurs endocriniens »

« Des médecins lancent ce jeudi une campagne de prévention contre ces substances qui détraquent notre organisme ».

Des pesticides durablement installés dans les maisons proches des cultures

L’association Générations futures, qui milite contre l'utilisation excessive des pesticides, a annoncé en avoir trouvé à l’intérieur de maisons situées tout près d’activités agricoles, en particulier à proximité de vignobles.

Les perturbateurs endocriniens, une grosse implication dans l’obésité ?

Dix-sept pour cent des enfants américains de 2 à 19 ans sont maintenant obèses et 32 % sont en surpoids. L'augmentation inexorable de l'obésité chez les enfants de moins de 2 ans est encore plus alarmante…