Articles

La flore intestinale interviendrait dans les maladies dégénératives

Nos intestins renferment plus de 1,5 kilogramme de bactéries.

Hyper sexualité, boulimie, jeux : les effets secondaires des anti parkinsoniens

51,5% des patients sous AD ont développé des troubles du contrôle des impulsions, contre 12% pour les autres

Les pesticides déclenchent des Parkinson

L'augmentation des cas est observée « y compris après exclusion des agriculteurs », souligne l'éditorial.

Maladie de Parkinson : la perte de l’odorat est un signe précurseur

Les personnes qui souffraient d’un déficit sévère de l’odorat avaient 5 fois plus de risque de développer la maladie de Parkinson ... ...

Le Parkinson est de plus en plus en lien avec les pesticides

Une récente étude montre que cette maladie touche davantage les agriculteurs et les riverains des terrains agricoles que le reste de la population.

Parkinson du nouveau

Les dernières découvertes montrent que beaucoup de maladies dites dégénératives ont un facteur infectieux à leur origine.

Une protéine de requin contre Parkinson

Une molécule découverte chez le requin, étudiée pour ses propriétés anticancer et anti-infectieuses pourrait, une fois synthétisée artificiellement, conduire à de futurs traitements de la maladie de Parkinson.

La protéine de Parkinson voyage du cerveau à l'estomac

Sciences et Avenir fait savoir qu’« une équipe germano-américaine a découvert que la protéine impliquée dans la maladie de Parkinson, migrait du cerveau à l'estomac. Et ce, via le nerf vague ! Le blocage de cette transmission pourrait-il constituer un futur traitement ? », s’interroge le magazine.

Je dors, donc j’élimine

Deux chercheurs en neurosciences proposent cet été dans Cerveau & Psycho un article sur un sujet rarement évoqué, la physiologie et la pathologie de l’élimination des déchets dans le cerveau.

Maladie de Parkinson : l'intestin et le recyclage des mitochondries en cause (MAJ)

La maladie de Parkinson est associée à des défauts des mitochondries. Or, une réponse immunitaire trouvant son origine dans l’intestin pourrait empêcher le développement de la maladie, grâce au contrôle que le système immunitaire exerce sur les mitochondries.

Le lien entre la maladie de Parkinson et les pesticides officiellement reconnu

Parkinson et pesticides, de plus en plus certain. On aura beau nous parler de dose ce ne sera encore que des échappatoires. A quand la révolte des agriculteurs ?

Café : une consommation modérée réduirait la mortalité

Les personnes qui boivent trois à cinq tasses de café par jour auraient moins de risque de décéder de certaines maladies : diabète, maladies cardiovasculaires ou maladies neurologiques. Et ce n'est pas une question de caféine.

« Une femme découvre que la maladie de Parkinson a une odeur »

Une femme peut détecter le Parkinson à l’odeur. Cette capacité est confirmée dans les expériences de façon systématique. Elle sait même prédire la survenue du Parkinson. Cela débouche sur la possibilité d’une signature odorante des maladies. Passionnant.

Interview : le sens de la maladie de Parkinson

Interview d'Olivier soulier  : «La maladie de Parkinson ou…

Contre Parkinson, un médicament prometteur venu de l'ours

Un traitement qui vient de l’ours et de la vésicule biliaire. Encore une fois, cette action est logique. Le problème des maladies de Parkinson, c’est un positionnement de toute une vie entre pulsion propre et contraintes de l’éducation.