Articles

Cycles longs, un plus pour la fertilité

ll pourrait se nommer «chi va piano va sano e va lontano» Je pense que les cycles courts parlent d’action oestrogénique rapide et de tempérament plutôt sur le versant hystérique. Les cycles longs parlent de lenteur et de calme, apparemment la nature préfère cela pour se reproduire.

SOPK et hyperprolactinémie : coïncidence ou lien physiopathologique

La médecine s’interroge sur un lien possible entre SOPK et Hyperprolactinémie. Coïncidence ou lien, la médecine n’arrive pas à retrouver un élément commun à l’origine. Si l’on considère à la fois la psychologie et les modes réactionnels humains c’est pourtant évident, ces deux pathologies sont fréquemment retrouvées ensemble parce qu’elles ont une même cause, et représentent deux variantes réactionnelles qui peuvent s'associer.