Articles

L’oubli permet de créer de nouveaux neurones

Une étude met en avant l'importance de l'oubli dans une mémoire efficace. Oublier serait un mécanisme fondamental lié à l'apparition de nouveaux neurones. 

Enfants : leurs fonctions cognitives affectées par les ondes électromagnétiques

Les ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables, les tablettes tactiles ou les jouets connectés peuvent avoir des effets sur les fonctions cognitives des enfants, selon un rapport très documenté de l'Agence sanitaire.

« La musique est une thérapie pour stimuler la mémoire et la bonne humeur »

« les activités musicales permettent d'améliorer différentes compétences cognitives, comme la mémoire de travail, les fonctions exécutives et de l'orientation, et soulagent aussi les symptômes de dépression significativement plus que le traitement standard »

Se souvenir des belles choses... et surtout du chocolat !

Le chocolat pour soigner Alzheimer. Bonne nouvelle ! Ou plutôt se souvenir des bonnes choses comme du chocolat et pourquoi pas de nos amours et de nos rêves. Ca c’est pas dans l’article, mais je fais la proposition. Ne jamais les quitter pour être heureux et éviter de devoir tout oublier.

Sauve qui peut, le serpent de mer refait surface !

Je ne vois qu’un mot pour qualifier cet article de Science et Avenir : LAMENTABLE. Face à une des plus grandes découvertes du siècle, par un de nos plus grands scientifiques. C’est d’un rare obscurantisme. Comment un esprit scientifique peut tenir un tel discours ? Mais il est surement représentatif d’une part assez important de certains milieux enfermés dans une impossibilité de voir.

La mémoire de l’eau prouvée.

A voir et a diffuser.Deux siècles après le génie de Samuel Hahnemann, ses découvertes trouvent enfin leur preuves. A tous ceux qui nous disent «mais c’est prouvé l’homéopathie...????» Nous savions que ça marche.Voila les preuves et bien plus loin encore. Rendons aussi un profond hommage à Jacques Benveniste que tous ses détracteurs ont tenté de détruire.

Troubles de mémoire dans la SEP : la piste du glutamate

Le Glutamate est un des neuro transmetteurs essentiels de notre cerveau, il a un rôle plutôt neuro excitateur, c’est le transmetteur de base du message de mise en vie et d’activation. Dans notre alimentation le glutamate est un exhausteur de gout très présent dans de très nombreux aliments, en particulier dans les restaurant chinois, dès qu’il y a une sauce, surtout gluante, mais pas seulement. Vous en retrouvez dans le Schweppes, les chips etc, des milliers d’aliments. Vous le reconnaitrez c’est le E 620 à E 629.

« La prière, une arme contre Alzheimer »

C’est ce que titre Le Figaro, qui explique que « selon une étude menée conjointement en Israël et aux États-Unis avec un financement de l’Institut national de la santé américain, la prière constitue un antidote très efficace qui permettrait de réduire de moitié chez les femmes les risques de contracter la maladie d’Alzheimer ou d’être victimes de pertes de mémoire et de démence «légères» ».

La mémoire spatiale programmée via le lait maternel ?

Commentaire de Olivier Soulier. Très intéressante information. Le TNF est un facteur bien connu de la réaction immunitaire (cytokine), dans sa phase aiguë, rougeur, chaleur, tumeur, douleur. A ce niveau il aide au développement de l’immunité du futur adulte. Il apparait ici dans une toute autre fonction. Le TNF maternel est transmis à l’enfant par l’allaitement. Son déficit donne des souris qui ont une meilleure mémoire spatiale. Tiens donc. Cette baisse du TNF maternel provoque chez l’enfant un plus grand développement des cellules de l’hippocampe et en conséquence une meilleure capacité chez l’adulte de mémoire spatiale.

Cannabis et schizophrénie : le lien se confirme

Le lien entre cannabis et schizophrénie se confirme encore une fois. La consommation de cannabis augmente fortement les risques de devenir schizophrène.

Le café stimule la mémoire visuelle selon une étude.

Le Parisien note que « le café stimulerait la mémoire visuelle, selon une nouvelle étude américaine sur les vertus de la boisson, publiée dans Nature ». Le journal indique ainsi qu’« une équipe de l'Université Johns Hopkins de Baltimore a constaté que la caféine améliore certains souvenirs sur une durée d'au moins un jour alors que les preuves d'un effet dopant du café sur la mémoire étaient jusqu'à présent limitées ».