Articles

Manifestation historique à Berlin contre le masque et les limitations de liberté

Plusieurs responsables politiques ont ainsi critiqué cette mobilisation.

“Il n’y a eu aucune reprise nulle part” selon le Dr. Yonathan Freund

Voilà 2 mois qu’il existe des arguments pour douter d’une seconde vague meurtrière et une reprise de l’épidémie.

L’avocat Me Brusa établit l’ILLÉGALITÉ des amendes pour « non port du masque »

Toutes verbalisations effectuées par un policier, un gendarme ou toute autre personne habilitée par la loi sont ainsi entachées d’une illégalité manifeste, ainsi que d’un abus de pouvoir.

Une Histoire de Q. Une accroche légère pour un sujet gravissime et dramatique…

Il semble que nous soyons vraiment devenus une nation de masochistes capitulards.

Masques : Inutiles en mars, ils deviennent obligatoire en juillet.

Commerces, établissements médico-sociaux, banques, administrations, salles de spectacle, cinémas, mais aussi marchés couverts… La liste des établissements potentiellement concernés est «interminable»

La paranoïa covidienne bat son plein

Comme le dit le professeur Raoult, « la vérité finit toujours par sortir du puits »

Île de Ré : au secours, les Parisiens reviennent !

" C'est la peur qui explique ces comportements."

Scandale des masques

Afin de faire des économies budgétaires, il a été décidé de ne plus disposer d’un stock de masques suffisant pour protéger la population française en cas de pandémie de type grippale.

Les masques n'empêchent PAS la transmission des virus

Il serait paradoxal que les masques fonctionnent, compte tenu de ce que nous savons sur les maladies respiratoires virales

En quoi les masques sont dangereux et inutiles

Selon les endroits de prélèvement, chaque mètre cube d'air contient entre 1.7 et 40 millions de virus, et entre 860 000 et 11 millions de bactéries. En particulier, nous inhalons en moyenne 200 000 virus par minute.

Roselyne Bachelot tacle Agnès Buzyn

Quand on est en charge de l'Etat et d'un ministère il faut tout connaître, bien sûr", a lancé aux députés Roselyne Bachelot

Agnès Buzyn en« Ministre parfaite »

Refusant donc de reconnaître une quelconque faille dans sa gestion, Agnès Buzyn est parue même agacée quand après quatre heures d’audition un dernier député lui a demandé de lister les actions qu’il aurait fallu déployer pour limiter les conséquences de l’épidémie concluant : « Je ne veux pas refaire l’histoire ».

Trop de masques et de tests ?

Pour les entreprises qui se sont investis à corps perdu dans la production de masque, l’euphorie du déconfinement a rapidement laissé place à l’inquiétude.

Comment la France a continué à détruire son stock de masque au début de l’épidémie

Agnès Buzyn n’est pas la seule personnalité de la « macronie » à laquelle il sera demandé de rendre des comptes, une fois la crise passée.

Editorial de la Lettre Médecine du Sens n° 292

La nature est en légitime défense, c’est aussi simple que ça.