Articles

Le sang du dragon de Komodo, solution contre la résistance aux antibiotiques ?

L’Express indique en effet que « des scientifiques ont découvert que le sang du plus grand lézard sur Terre contient des protéines tueuses de "super-bactéries" particulièrement dangereuses pour l'Homme. Ils espèrent pouvoir s'en servir pour fabriquer de nouveaux médicaments ».