Articles

« Perturbateurs endocriniens : tollé contre Bruxelles »

...Car en offrant un traitement d’exception à cette famille de polluants chimiques, la Commission exige un niveau de preuves d’effets nocifs très difficile à atteindre.

« Les fast-food exposeraient les consommateurs à des substances chimiques dangereuses pour la santé »

Le Parisien annonce en effet que « des chercheurs américains ont retrouvé dans les urines d'adeptes de fast-food des taux de phtalates 40% supérieurs à ceux d'autres consommateurs.