Articles

La maltraitance laisserait des traces cérébrales liées à une vulnérabilité future

A mettre en lien avec plusieurs articles que nous avons déjà publié sur ce thème. En tant que professionnels, nous voyons souvent des personnes en grande souffrance, dépression, vulnérabilité. Voilà des explications qu’il faudra bien un jour voir, comme nous l’avait montré Alice Miller.

La mémoire spatiale programmée via le lait maternel ?

Commentaire de Olivier Soulier. Très intéressante information. Le TNF est un facteur bien connu de la réaction immunitaire (cytokine), dans sa phase aiguë, rougeur, chaleur, tumeur, douleur. A ce niveau il aide au développement de l’immunité du futur adulte. Il apparait ici dans une toute autre fonction. Le TNF maternel est transmis à l’enfant par l’allaitement. Son déficit donne des souris qui ont une meilleure mémoire spatiale. Tiens donc. Cette baisse du TNF maternel provoque chez l’enfant un plus grand développement des cellules de l’hippocampe et en conséquence une meilleure capacité chez l’adulte de mémoire spatiale.