Articles

La simvastatine, peut-être un frein au handicap dans la SEP

Commentaire de Olivier Soulier. Nouveau médicament présenté comme intéressant et qui diminuerait l’atrophie cérébrale. Mais en pratique il n’y a ni diminution de la charge lésionnelle, ni réduction significative de poussées pendant la période de l’étude. Un bénéfice bien mince. La révolution des traitements n’est pas encore là. N’oublions pas qu’avec un simple régime "Seignalet" ou "Terry Wahls" on obtient facilement une diminution de plus de 50% du nombre des poussées. Simple non ?