Articles

Le foie gras imaginaire

Ce phénomène bien connu des hépatologues est aujourd’hui fréquemment qualifié de « fléau » au cœur d’une « épidémie galopante ».

Gamma GT ou la signification d’un bio-marqueur

Ce biomarqueur a donc la particularité d’un spectre d’anomalies plutôt large qui dépasse largement l’alcoolisme chronique où il est trop souvent cantonné.

« Inquiétante hausse des maladies du foie chez l'enfant »

250 spécialistes français et américains du foie, réunis en congrès par la société française d'hépatologie (AFEF) le 30 juin et le 1er juillet 2016 à l'Institut Pasteur de Paris, tirent la sonnette d'alarme

Les sodas sucrés induiraient des stéatoses et donc des cirrhoses du foie

La consommation quotidienne de boissons sucrées accroîtrait le risque de stéatose hépatique non alcoolique (SHNA), laquelle peut évoluer en cirrhose du foie. Cette lésion du foie résulte d'un dépôt de lipides anormalement important dans l'organe.

Le FOIE - Alternative Santé

Qui ne connaît pas la fameuse phrase d'Hippocrate, « Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit dans ta nourriture » ? Nous avons été parmi les premiers à rabâcher cette citation du célèbre médecin Grec, tout fiers d'avoir exhumé la quintessence de la médecine naturelle de la tombe du père de la médecine.

Les particules de diesel s'attaquent au fonctionnement du foie

Nous sommes au coeur des problématiques de pollution et maladie. Quand le foie, organe clé de la détoxification est touché, c’est l’ensemble des toxiques qui nous envahit. Il nous faut alors voir les maladies autrement, et de plus en plus comme une question de terrain de capacité des réactions. Cela nous renvoi à la phrase de Claude Bernard, « le microbe n’est rien, le terrain est tout ».

Le fructose ajouté transforme le foie des enfants en "foie gras"

Supprimer le fructose ajouté de l’alimentation des enfants permet de diminuer l’accumulation de graisses dans le foie en seulement 10 jours. Le fructose est le sucre que l’on trouve dans les fruits et dans le miel à l’état naturel. Sous cette forme, il ne pose pas de problème à l’organisme. Mais il est utilisé par l'industrie pour sucrer de nombreux aliments, pur ou associé à du glucose