Articles

La pollution de l’air modifie le placenta et intoxique le foetus

L'exposition à la pollution française pourrait être néfaste pendant la grossesse

Prématurité : une nouvelle cause identifiée ?

Des chercheurs américains pensent avoir découvert l'origine de nombreux accouchements prématurés, liés à une rupture des membranes fœtales.

Un risque d’épilepsie accru chez les enfants exposés aux antidépresseurs in utero ?

Les antidépresseurs sont couramment utilisés chez les femmes enceintes. La question de leur innocuité pour le fœtus demeure néanmoins une préoccupation de santé publique majeure...

« Des nanoparticules dans nos assiettes »

A notre insu, les nanoparticules ont envahi notre environnement quotidien. Présentes dans de multiples produits de consommation courante – crèmes solaires, textiles, articles de sport, carburants, pneus, appareils électroménagers, panneaux solaires, ciments, peintures, vernis, équipements médicaux… –, elles se sont aussi introduites, subrepticement, dans nos assiettes.

Le sexe des bébés serait déterminé par un virus

Chez les mammifères, y compris l'être humain, le sexe pourrait être déterminé par une simple modification d'un virus fossile incrusté dans l'un des chromosomes sexuels.

« Zika, une vraie menace pour la santé »

C’est ce que titre Le Parisien sur sa Une, constatant en effet que « le virus Zika, transmis par le moustique-tigre, est plus dangereux que prévu. On craint des contaminations pendant la grossesse ».

En bref : vaccinera-t-on bientôt les foetus ?

Dans la rubrique «du grand n’importe quoi», ou comme dirait Coluche «jusqu'où s'arrêteront-ils» Je pense que cet article pourrait avoir une place honorable. Il y a de la part d’une certaine science un désir de faire entrer les manipulations humaines dans les plus profondes parties de notre être. La sagesse humaine, je pense permettra de ne pas tomber dans ces travers. Nous serions aussi ici avec ce type de pratiques dans un risque d’autisme majeur.

Anomalie de la croissance foetale, risque accru de troubles autistiques

Un risque accru d’autisme en cas d’anomalie de la croissance fœtale, en plus ou en moins

Le retentissement foetal et néonatal de l’alimentation maternelle

L’impact de l’environnement sur la fonction de reproduction et sur la qualité des gamètes a fait l’objet de nombreuses publications. Ont ainsi été incriminés l’exposition aux polluants atmosphériques, à l’eau, au tabac, l’alimentation ou encore le mode de vie. Récemment, l’Institut de veille sanitaire a rapporté un déclin constant des paramètres spermatiques en 17 ans : diminution de 32,2 % de la concentration spermatique entre 1989 et 2005(1). S’il est difficile, au niveau individuel, d’agir sur la qualité de l’air ou de l’eau, ce n’est pas le cas du comportement alimentaire...

EMBRYOLOGIE - Biocontact - Mai 2009

Accoucher, c’est passer d’un monde utérin à un monde aérien,…