Articles

Des étudiants en médecine de moins en moins empathiques

"Et, s’ils ne sont pas pathologiques, les scores d’empathie des étudiants en médecine de dernière année sont bien moins bons", signale le Pr Triffaux.

La faillite du système médical moderne

Mais personne ne s’interroge sur les causes profondes de ce malaise et de cette hémorragie de talents.