Articles

Pr Bridle : "La protéine Spike est elle-même toxique et dangereuse pour l'homme"

Les nanoparticules d'ARNm ne restent pas localement au site de ponction dans le tissu musculaire, comme supposé et revendiqué par les fabricants, mais vont dans les organes à des concentrations parfois dramatiques, où ils sont transférés de cellules en cellules et absorbés en continu. »

Cette loi de bioéthique fait froid dans le dos

«Tout le monde a peur de s’opposer, confie le député Patrick Hetzel. Peur d’être traité d’homophobe, peur de passer pour ringard ou antiprogressiste...