Articles

Le risque de lymphome réduit de 76 % chez les consommateurs bios

Les risques de développer un cancer du sein post-ménopause sont réduits de 34 %, et les risques de développer un lymphome (un type de cancer du sang), sont quant à eux réduits de 76 %.

Quel effet l’alimentation bio a sur notre santé ?

De fait, même les plus faibles consommateurs de bio de la cohorte ont sans doute un risque de cancer moindre qu'une grande part de la population réelle… 

Manger bio diminuerait de 25% le risque de cancer

Acheter bio n'est pas seulement bon pour la planète.

Des insecticides antimoustiques associés à des cancers chez l’enfant

C’est précisément la question controversée de l’exposition domestique aux pesticides et des risques de cancers chez l’enfant qu’a abordée le Pr Geneviève Van Maele-Fabry

Le cancérologue David Khayat : "Nous sommes notre meilleur anti-cancer"

"il existe un lien très sérieux entre les émotions que nous vivons et l'apparition d'un cancer".

Aspirine : les effets inattendus

Elle protège des accidents cardio-vasculaires. Elle prévient des risques de pré-éclampsie. Elle améliore la fertilité. Elle protégerait de certains cancers...

Changement de traitement dans les cancers du sein

Les médicaments d'immunothérapie aident le système immunitaire du patient à faire ce qu'il est censé faire: détecter et attaquer la tumeur.

Stress et Cancer. Des cancers de plus mauvais pronostics après un divorce récent

Le divorce récent ne constitue ni plus ni moins que la rupture aiguë d’un équilibre souvent inscrit dans le long terme.

Des staphylocoques du microbiome cutané protègeraient contre les cancers de la peau

On savait déjà que les Staphylocoques coagulase négatifs,…

Microbes et cancer, une découverte révolutionnaire.

Vous ne regarderez plus jamais le ballet de mouches voleter au dessus de votre panier de pique-nique du même oeil…

Amélioration de l’efficacité d’un traitement contre le cancer grâce à une bactérie

Des chercheurs français ont remarqué que les patients qui hébergeaient la bactérie Akkermansia muciniphila dans leur flore intestinale répondaient beaucoup mieux à l’immunothérapie...

Les nouveaux anti-cancéreux : plus chers mais pas plus efficaces

Dans cette période, sur 44 indications pour lesquelles ces médicaments ont été conçus, seuls 11% d'entre eux ont montré une efficacité sur la survie et 7% sur la qualité de vie.

Cancer : combien de temps pourrons-nous encore le financer ?

Dans un article de Santé nature innovation du 6 juin dernier, Jean-Marc Dupuis attire notre attention sur les chiffres connus du véritable coût du cancer, toutes dépenses confondues.

Cancer : une malade en rémission grâce au virus de la rougeole.

Une femme de 49 ans, qui était atteinte d'un cancer de la moelle osseuse en phase terminale, est en rémission complète après avoir reçu une dose massive du virus de la rougeole génétiquement modifié.

La part du hasard dans les cancers évaluée par une nouvelle étude

Pour la seconde fois, des chercheurs publient une vaste étude dans Science qui tente d'évaluer la part du hasard dans la survenue des cancers.