Articles

Drogue ou homéopathie, il faut choisir

Un consommateur régulier de benzodiazépines a un risque 50% plus élevé de présenter une démence de type Alzheimer - dans les quinze ans qui suivent - qu'une personne qui n'en consomme pas.

Tranquillisants porte de la démence

Après l'article de Science et vie l'année dernière sur le lien benzodiazépine – tranquillisant Alzheimer. Cet article viens confirmer cette notion.