Articles

L’amitié protège de la maladie d’Alzheimer

« plus on voit ses amis souvent et plus on réduit son risque. Jusqu’à 12% de réduction pour un sexagénaire qui verrait quotidiennement un ou deux amis par rapport à un autre sexagénaire qui ne le ferait que quelques fois dans le mois. La même tendance est observée à 50 et 70 ans mais les résultats ne sont pas statistiquement significatifs ».

Soucis et querelles nous font mourir à petit feu

Etude très intéressante qui montre simplement que le conflit latent ou patent rend malade. Je met cela en lien avec l’article «la bascule des générations que j’ai publié dans Néosanté il y a deux mois et que je joint à cette lettre. Le risque de décès est multiplié par deux en conflit de couple et par deux 1/2 dans les conflits avec amis et famille.