Articles

Une protéine de requin contre Parkinson

Une molécule découverte chez le requin, étudiée pour ses propriétés anticancer et anti-infectieuses pourrait, une fois synthétisée artificiellement, conduire à de futurs traitements de la maladie de Parkinson.