Articles

L’avidité de la Chine pour l’ivoire responsable d’un génocide écologique des vautours d’Afrique

Le vautour africain (Gyps africanus) est menacé de disparition après un empoisonnement massif au Botswana.

Ebola : les inquiétudes du découvreur du virus

Il faut s’interroger encore une fois sur ce qui se passe réellement. Il y a d’abord les dissonances dans les systèmes de santé. L’OMS qui traine puis qui s’emballe, façon de reprendre le leadership. Puis les labos qui trouvent comme d’habitude que ce nouveau virus peut sentir les dollars et se présentent en sauveurs. Mais il y a aussi les systèmes de santé de ces pays où le virus sévit. La méfiance de ces populations par rapport aux systèmes de santé occidentaux, et on peut les comprendre. Nous les occidentaux essayons de mettre ces populations au rythme de nos normes sanitaires. Normes insupportables à la fois socialement, culturellement et financièrement.