Articles

L’action contre l’homéopathie inquiète la totalité des médecines alternatives

Antoine Demonceaux, médecin généraliste et homéopathe, réagit : « On ne peut pas évaluer avec les mêmes critères l’homéopathie et un médicament conventionnel.

Où les femmes enceintes utilisent la médecine alternative, en douce

C’est tout à fait rassurant sur l’avenir de voir que c’est au moment de la grossesse que les femmes utilisent le plus les médecines douces. En même temps cela se fait d’une façon essentiellement cachée (en douce) et dans le même temps le médecin classique ne cherche pas la plupart du temps à savoir. Deux mondes qui ont besoin de se rencontrer.

Editorial de la Lettre de la Médecine du sens n°22

Je voudrais partager dans cette lettre un problème croissant pour notre civilisation : l’intoxication, et par là les conséquences de notre civilisation moderne chimique et technique. Cela fait peser un risque sur la survie même de notre espèce, sans catastrophisme particulier, vous réaliserez surement dans quelques années que ce que je vous dit ici est largement en dessous de la réalité. Le 20° siècle a débuté par de grands progrès scientifiques qui ont relégué au rang de l’histoire beaucoup de pratiques traditionnelles. Acupuncture et homéopathie ont été marginalisées. La médecine triomphante avec les vaccins et les antibiotiques allait tout résoudre.