Témoignages : Echo 2 – Visioconférence

La maladie dont je souffre et les traitements à mettre en oeuvre ont tendance à réduire mon espace intérieur et ECHO 2 par le travail en binôme m’a permis de retrouver plus facilement la dimension du jeu.
Echo 2 - Visioconférence (2021)
Echo 2 - Visioconférence (2021)Paul
Beaucoup d’humanité , de chaleur et de passion doublées de grandes connaissances qui se ressentent dans le travail et le rapport bienveillant entre tous les stagiaires.
Merci infiniment
Echo 2 - Visioconférence (2021)
Echo 2 - Visioconférence (2021)Danielle
Ce que m’a apporté ce stage:
Une ouverture sur ma pensée, sur ce mystère.
Pouvoir lui faire confiance, d’une certaine manière, et m’auto accompagner, me dire que je peux développer mes possibilités, de moi à moi.
Le plaisir de la rencontre avec les autres.
Le privilège d’une rencontre avec un enseignant d’exception avec simplicité et humilité.
Mon vécu de ce stage:
Dans la manière dont il était conduit, encadré: parfait! compréhensible, pédagogique, partage, respect, simplicité, harmonie et plaisir.
Le sens dans mon histoire:
Plus difficile à répondre, j’ai l’impression qu’il vient au bon moment. Alors que mes pensées/réflexions sont un peu trop présentes et abondantes (j’avais dit à une collègue: Je suis un être pensant.), peut-être que faire l’exercice de temps en temps de penser “de cette manière là”, la manière ECHO, va justement calmer un peu le jeu, et ça fait du bien.
Echo 2 - Visioconférence (2021)
Echo 2 - Visioconférence (2021)Claire

Quatre soirées avec le savoir-être et le savoir-faire de Jean-Charles en quelques points

. Son écoute remarquable

Ce n’était pas une surprise. Nous l’avions éprouvée lors d’ECHO 1. Mais notre âme aime et y aspire… Une écoute sans jugement, libre, qui peut suivre chacun d’entre nous, qui s’adapte et même précède notre pensée, pour la réorienter dans le vif du sujet, faciliter un passage et nous entraîner dans le flux de :

. Sa pédagogie, à différents niveaux

D’abord son écoute, que je viens de mentionner, qui nous fait advenir sujet, dans notre ressenti corporel, dans notre authenticité, qui s’adresse non pas exclusivement à notre intelligence mentale mais à notre globalité, à notre intelligence sensitive. Par ex. lors des expérientiels à deux, même par vidéo conférence, avec des mots simples, il y a transmission sans délai d’un outil fondamental qui ancre, qui reconnaît chaque personne dans son identité, dans son humanité, et lui permet de vivre pleinement ce moment. Elle entraîne lors des retrouvailles en grand groupe, une belle connivence entre nous.

L’alternance entre expérientiels et théorie, comme des exercices d’échauffement, à la manière d’un entraînement sportif, nous familiarise progressivement avec la méthode.

La chronologie du travail dans notre apprentissage, avec ses étapes distinctes qui nous conduit pas à pas vers plus de clarté ; ou bien qui soudainement, dans un entre-deux, attrape notre conscience,  avec une compréhension stimulante du stade dans lequel nous sommes circonscrits.

La richesse des échanges durant et après les expérientiels entre nous et avec Jean-Charles

Et bien sûr, le JEU qui mène le jeu, qui dédramatise les situations, nous autorise à jouer ou à ne pas jouer, dans un esprit de respect et d’autonomie, chacun à son rythme.

Mes vécus

Super éclairant pour moi, souvent égarée dans mes affects, et surtout déculpabilisant ! Là où j’en suis, dans cette progression dont je viens de parler, j’appelle un accompagnement en Echo.

Lors de l’expérientiel « pouvoir aller dans le tragique » et dans sa définition : « ce qui n’a pu être élaboré sur le plan psychique » avec de surcroît  une évidence de quelque chose qui fait sens : « sans mémoire possible, sans oubli possible », je me suis soudainement réapproprié la compréhension de mon histoire. La chose qui me hantait s’humanise. Elle a besoin d’amour. Auparavant, c’était de l’indicible, trop vague. Là,  une voie s’ouvre, un travail en profondeur.

Autre expérientiel : « Ça s’est passé ET c’est pas passé ». L’impasse d’hier, la réalité d’aujourd’hui, mais aussi le jeu possible avec la phrase. Merci au groupe qui, dès la fin de l’exercice, ont  su la convertir, l’ont dénouée, l’ont rendue vivante car pour moi c’était bloqué.

De retour dans mon quotidien, mon esprit vagabonde et surgit la lettre hébraïque « vav » apprise récemment, une barre verticale avec une flamme en haut qui signifie « et » en français.  Que m’en dit Jean-Pierre Guiliani dans son tome 2 de « l’alphabet du corps humain » ? Principe unissant toutes choses, l’élément unissant ou attachant deux parties séparées, le lien subtil qui unifie comme…l’amour, la liberté de choix…

Ça me va bien !

Avec le travail immédiat à entreprendre…

Echo 2 - Visioconférence (2021)
Echo 2 - Visioconférence (2021)Nadine Blanche
Cette philosophie de l’humain portée par Jean Charles Crombez est tellement ouverte, respectueuse, écologique en quelque sorte, que grâce à ECHO tout est possible d’où que l’on parte. Elle me fait penser à une approche intégrative, digérée et mise au service de l’humain, riche de ce que l’on ressent de Jean Charles, sa sagesse, son expérience, son recul et ses convictions.
L’approche est à la fois douce et consistante, protectrice et permissive, cadrée et ou ouverte, facile et pleine de toutes nos complexités, elle permet d’exister comme on est et de contacter ce qui est potentialité en nous. Elle fait s’activer le jeu des opposés, en nous, et par cela crée des espaces, des respirations, met en tension, donne la vie. Elle permet d’activer par exemple un potentiel de guérison, et pas que, un potentiel “d’exister” comme on est. Merci pour ça.
Echo 2 - Visioconférence (2021)
Echo 2 - Visioconférence (2021)Caroline

Ces ateliers ECHO 1 et ECHO 2 m’ont apporté une sorte de validation de la manière dont je conçois l’accompagnement.

Les temps expérientiels sont au premier plan et permettent un vécu personnel dans lequel chacun peut ancrer sa manière d’aborder la méthode ECHO. Les partages d’expérience permettent de repérer les diversités de manière de vivre les propositions de ECHO. Il y a une expansion de l’espace intérieur par le travail personnel mais aussi une expansion de  la capacité d’ouverture, d’accueil et d’écoute de l’autre.

Cette méthode humaniste  fait résonner les coeurs dans l’invisible et a nourri en moi ce “Être en présence” à soi, à l’autre.

C’est une méthode de jeu et de joie!

Merci

Echo 2 - Visioconférence (2021)
Echo 2 - Visioconférence (2021)Christine B

Dans cette formation en ligne ECHO 2, Jean-Charles Crombez nous apporte avec soin, sur un plateau, quelques ingrédients essentiels qui nous mettent au contact, de manière subtile et profonde, des en-jeux de la relation thérapeutique et de notre propre mode de fonctionnement dans cette relation.

Des points d’attention émergent, qu’il est bon, suite à la formation, d’intégrer pour que l’espace soit de plus en plus libre en nous, et pour accueillir l’autre comme il se présente à nous.

Avec ces ingrédients, à nous de continuer de jouer, et de laisser émerger, dans une relation d’humain à humain, les “bons plats” qui se présentent dans l’instant… sans prétention, dans un esprit de découverte et de possible, en mettant chacun “une part de soi”. Un bon plat, ou un assemblage… peu importe. Le champ est vaste !! Et tout est possible !

Echo 2 - Visioconférence
Echo 2 - VisioconférenceAurélie G.