Des personnes ont la COVID-19 après la vaccination en Israël

51 personnes ont reçu des soins médicaux après la vaccination.

Texte très lucide du Dr Bredel sur la scission sociale.

Ce qui fait l'humain, sa capacité à tisser des liens, son besoin d’entrer en contact avec l’autre, est menacé.

L’ARN sert à modifier le génome

Peut-on toucher au génome humain ?

Message du Pr. PERRONNE sur les vaccins !

Quel est l'intérêt d'un vaccin généralisé pour une maladie dont la mortalité est proche de 0,05 % ?

Masques interdits pour les enfants en Autriche.

« Le ministre n’a pas pu expliquer de manière compréhensible pourquoi il considérait les mesures contestées comme nécessaires »

L’Ivermectine est autorisée en Macédoine.

En France, ce médicament n'est pas couvert par les médias qui se focalisent sur le vaccin. 

Agnès Buzyn se met à l’abri des poursuites juridiques en organisant son immunité diplomatique.

Dans un roman de gare, l’on écrirait qu’une nouvelle page s’ouvre pour elle.

Pfizer et BioNTech ont commandé leurs flacons il y a plus d’un an !

Cela signifie que Pfizer et BioNTech savaient ce qui se préparait !

L'étude du vaccin à ARNm contre le coronavirus est en cours, au moins,  depuis 2015!!!

Ceci alors que l'on nous répète, jour après jour, que les recherches de ce type de vaccin ont débuté cette année, après l'apparition du SARS-Cov-2!

La deuxième plus grande usine de fabrication d’hydroxychloroquine au monde vient d’exploser à Taiwan

La cause de l’explosion est actuellement en cours d’investigation.

Le deuxième confinement n’était pas nécessaire ?

Elle montre surtout que l’accroissement du nombre de contaminations quotidiennes cesse le 28 octobre dans les groupes des départements les plus touchés... Or le confinement n’est mis en place que le 30 octobre et devient effectif à partir du 2 novembre

Le Pr Christian Perronne, dans le viseur des autorités sanitaires

À l’hôpital de Garches, l’AP-HP a nommé dès jeudi « un nouveau chef pour assurer la continuité du service ».

Le mensonge des Tests PCR

Dans tous les cas, les valeurs déterminées sur la base d'un test PCR ne sont pas une base suffisante pour bloquer complètement la vie publique et interférer avec les droits des personnes à la liberté d'une manière sans précédent. Un test PCR ne permet pas de différencier une simple contamination d'une infection. » 

« Il n’y a pas de démocratie sanitaire quand les professionnels de terrain sont à ce point méprisés »

Quoi qu’il en soit, le but est de faire taire ces « dissidents » afin de laisser croire que le ministère de la Santé parle au nom de tous les professionnels.

Les lieux de contamination

La responsabilité des grandes surfaces et des transports en commun est écrasante, les stations services (notamment toilettes).