En-tête

« Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes. »

Jacques-Bénigne Bossuet

---

Lettre de la Médecine du sens n°291

 

Bonjour à tous.

Nous avons mis en place sur le site lessymboles.com une page spéciale ou vous pourrez retrouver les informations sur le coronavirus : https://www.lessymboles.com/actualites-coronavirus-covid-19/

Partagez largement pour des infos ouvertes un peu différentes du monologue des médias officiels.

Pour tous ceux qui recevraient cette lettre par des proches, voici le lien d’inscription :
https://www.lessymboles.com/inscription-newsletter/

 

Rien ne sera plus jamais pareil. Il va y avoir un avant et un après.

Allons-nous comprendre que c’est le système microbien qui a créé la vie sur Terre et qu’il continue à la contrôler ? Au-delà d’un certain niveau de déséquilibre, il génère des réactions et des garde-fous.

Aujourd’hui, la leçon est violente et, encore une fois, ce sont les plus faibles qui vont payer pour les plus forts. Mettons toute notre énergie pour les protéger. Essayons de comprendre, plutôt que de lutter contre. Nous voyons bien, et tous les spécialistes nous le disent, presque tout le monde va attraper le coronavirus, question de temps. Soyons humbles face à la vie et prudents dans les affirmations.

Beaucoup de problèmes sont mis en évidence et c'est une bonne chose. La mondialisation est en procès. Partout, nous voyons que l’air est plus pur, que la vie revient. Aurons-nous la sagesse de tirer les enseignements ?

 EA

---

Olivier Soulier sur Radio Courtoisie samedi 28 mars,  

Emission spéciale coronavirus de Nicolas Stoker, de 18h à 21h

Avec de nombreux invités intervenant par téléphone.

Heure de passage prévisible vers 18h30.

---

La Chloroquine enfin autorisée par décret publié au Journal Officiel le 25 mars 2020 apparement dans la matinée.

C’est une énorme avancée et une grande victoire pour le Pr Raoult, le bon sens et les malades. Le Pr Raoult aura eu raison de toutes les réticences et des « protocoles » qui auraient malheureusement coûtés des milliers de morts.

Cette nouvelle, que nous avons diffusée rapidement, aurait dû faire la une des journaux TV, comme tous nous avons regardé, mais nous n’avons rien vu. La jacobinisme français bien connu a failli faire des catastrophes. Nous nous réjouissons de ce virage à 180° du gouvernement. Félicitations.

Bien sûr, dans le même temps, deux autres anti-viraux (l’association lopinavir/ritonavir= Kaletra ) ont été autorisés pour calmer les esprits, cependant nous savons déjà par des publications qu’ils ne sont pas efficaces, et ont trop d’effets secondaires en particulier digestifs. (New England journal of Médecine 18 mars 2020). Alors pourquoi ?

---

Qui est le Pr Raoult ?

Le Professeur Didier Raoult compte parmi les 10 plus grands chercheurs au monde selon la revue Nature.

Et pourtant il a été très critiqué. Menacé, il est entrain de devenir un des grands de ce 21° siècle, comme Nelson Mandela, le Dalaï Lama, Mère Thérèsa, ou Soeur Emmanuelle. Je vous l’ai dit, il mériterait le prix Nobel de Médecine ou mieux le prix Nobel de la Paix.

Bravo Professeur Raoult et merci du fond du coeur !

Qui est le Pr Raoult ?

Qui est le Pr Raoult ?

Depuis 1983 Didier Raoult consacre tout son temps à expérimenter des instruments de dépistage et de diagnostic sur des virus tropicaux.

Lire la suite.

---

Les menaces contre le Pr Raoult

Selon un article du Canard Enchaîné.

Le professeur Raoult a été menacé plusieurs fois et a déposé plainte. L’enquête rapide par le parquet de Marseille, puis de Nantes, montre que les appels émanent de téléphones mis à la disposition des médecins du CHU de Nantes et celui, en particulier, d’un infectiologue qui avait plusieurs fois critiqué le Pr  Raoult. Il semble qu’il soit clairement identifié. « Le Canard » a même été jusqu’à le joindre, mais il a refusé de répondre. Le Canard précise aussi qu’il est le coauteur de nombreuses études financées par les laboratoires. Cette notion d’opposant à la chloroquine en lien avec des laboratoires est apparue ces derniers jours clairement. 

---

Le confinement, la nouvelle ligne Maginot de la France ?

Le confinement est présenté comme la seule solution, mais les choses ne sont pas si simples. 

Certes, il faut respecter strictement les règles choisies par le gouvernement, question de civisme. Certes avec le traitement du Pr Raoult validé, nous avons une arme de plus.  Nous verrons le niveau de son efficacité avec les nouvelles données qui devraient être publiées très prochainement. Cela ne nous empêche pas de réfléchir et de chercher plus d’efficacité encore.

Les pays qui, comme la Chine, ont appliqué le confinement et ont eu de très bons résultats, 3200 morts pour 1,7 milliard d’habitants. Mais on oublie de nous dire, et surtout d’appliquer ici en France, le fait qu’ils n’ont pas fait uniquement le confinement. Le port des masques est systématique, les tests sont généralisés, les chinois utilisent, dans près de 90% des cas, la médecine chinoise qui, selon leurs dires, fonctionne quand le médecine classique occidentale ne fonctionne pas. (Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 285. Lien : https://www.lessymboles.com/90-des-infections-au-coronavirus-sont-soignees-en-medecine-traditionnelle-chinoise/

Enfin, ils ont utilisé la chloroquine.

Si on regarde l’ensemble des pays du monde et les positions choisies.

La Corée, le Japon, Taiwan ont choisi une distanciation sociale simple, suppression des manifestations et des écoles, mais surtout port systématique des masques qu’ils considèrent comme essentiels. Ils ne comprennent d’ailleurs pas comment nous, en France, nous pouvons dire que cela ne sert à rien. Ils ont des résultats excellents. L’épidémie est jugulée avec extrêmement peu de morts.  130 pour la Corée, 30 pour Hong Kong. Le Japon a aussi très peu de morts.

L'Allemagne, la Suisse, les Pays Bas, l'Angleterre ont choisi des confinements limités, avec aussi de très bons résultats. Il faut dire aussi que l’Allemagne a 25 000 lits de réanimation contre 5000 en France et ne craint pas le pic épidémique comme c’est le cas en France. Ils ont aussi des productions propres de respirateurs qui tournent à fond alors que la France n’en a pas. Ils ont enfin des masques, du gel hydro-alcoolique, et font beaucoup plus de tests que nous (500 000 par semaine, contre environs 10 000 chez nous actuellement).

La Suède enfin, ne fait aucun confinement, les écoles primaires restent ouvertes, et seule la distanciation sociale est demandée. Les personnes à risques et malades restent chez elles. Il est demandé aux personnes touchées de se confiner spontanément.

Ces pays considèrent que le virus va se propager de toutes façons à toute la population et qu’il faut surtout dépister, protéger et confiner les plus fragiles. Que confiner des personnes en bonne santé n’apporte rien.

Les Pays qui confinent le plus massivement comme la France, l’Italie et l’Espagne sont aussi ceux qui ont le plus de décès.

Il sera important, une fois l‘épidémie passée de tirer objectivement toutes les conclusions de cette crise et des différentes politiques choisies. 

L’Asie, qui a connu les crises SRAS etc en 2003 - 2005, a tiré les enseignements et applique maintenant des politiques avec distanciation simple, masques et structures hospitalières prêtes à accueillir les pics épidémiques.

Il est évident qu’en France, au vu du manque de lits de réanimation, de respirateurs, de masques, de gels hydro-alcooliques, nous n’avons guère d’autre solution que de confiner. Alors acceptons cela de bon coeur !

---

Les masques

Depuis Hong Kong : « Je suis ahurie d’entendre les autorités continuer d’affirmer que le masque ne sert à rien ». nous dit Florence de Changy, correspondante à Hong Kong pour Le Monde, RFI et Radio France

Depuis Hong Kong : « Je suis ahurie d’entendre les autorités continuer d’affirmer que le masque ne sert à rien ».

Depuis Hong Kong : « Je suis ahurie d’entendre les autorités continuer d’affirmer que le masque ne sert à rien ».

Cela me semble grave et dangereux alors qu’il faudrait au contraire inciter tous les Français à en porter, pas seulement le corps médical et les forces de l’ordre.

Lire la suite.

---

La sortie du confinement et le risque d’un second pic épidémique.

Voilà un point important. On voit apparaître le risque d’un second pic épidémique avec le déconfinement. En effet, tous ceux qui ne l’ont pas eu vont l’attraper à ce moment-là. Bien sûr, cela aura permis aux structures hospitalières de souffler un peu et de se renforcer en masques, tests, protections, respirateurs. Mais nous voyons bien que c’est reculer pour mieux sauter ?

Regardons objectivement les données scientifiques telles qu’elles apparaissent aujourd’hui d’une façon assez unanime. Le virus est très contagieux et tout le monde va l’attraper. Tout le monde, ou au moins 70%. A partir de ce niveau, nous aurons ce que l’on appelle une immunité de groupe. C’est ce niveau qu’il faut atteindre, nous le savons tous. Nous avons vu aussi que Sir Patrick Vallance ne croit pas vraiment pour le moment à un vaccin rapidement (lien : https://www.ladepeche.fr/2020/03/15/coronavirus-controverse-autour-de-la-notion-dimmunite-collective-au-royaume-uni,8800346.php). Bien que spécialiste des vaccinations chez GSK, il préfère favoriser l’immunité de groupe. 

Nous réalisons bien que si le confinement a bien protégé pas mal de personnes, il n’a probablement pas permis d’atteindre ces 70%. De plus en plus se profile le fait qu’au déconfinement l’épidémie va repartir jusqu’à atteindre ce niveau. Et là, de nouveau, les plus fragiles, qui pourront enfin revoir leur famille, seront de nouveau en danger. On tourne en rond. Va t-on reconfiner une seconde fois ?

Avec la multiplication des tests, à la fois de diagnostic puis d’immunisation qui sont à venir, on pourra identifier les personnes immunisées qui ne risquent plus de transmettre et que dans tous les cas on ne doit pas confiner.

Si on devait proposer pour le futur un schéma face aux épidémies, on serait dans un mix entre Hong Kong - Corée (qui ont eu une bonne expérience), Allemagne et Suède. 

Un système hospitalier avec des capacités d’absorber de forts pics épidémiques. Gros stock de protection. Masques chirurgicaux obligatoires dans la rue pour tout le monde et FFP2 pour les soignants. Pas de confinement strict, arrêt des cafés, restaurants et lieux de réunion, mais peut-être maintient des écoles primaires comme le fait le Suède.

Confinement strict et absolu des personnes fragiles et âgées. Super protection de leurs soignants. Ne pourraient aller les visiter que ceux qui sérologiquement pourraient prouver une immunité, donc une absence de risque de contagion.

L’analyse a posteriori nous permettra de voir quelles sont les meilleures stratégies, pour le moment respectons les règles. Restons prudents et force de proposition.

---

L’Allemagne, les raisons de ses résultats.

Proche de chez nous donc comparable, l’Allemagne a 198 morts pour 36 508, soit 0,5% contre 5,2 % en France et 7% en Espagne. L’Italie doit être encore au dessus. L’Allemagne a choisi une politique de tests larges comme le recommande l’OMS. Elle est aussi bien plus préparée que nous. Elle a comme nous l’avons dit 25 000 lits de réanimation, avec pour chaque un respirateur. Elle peut aussi en fabriquer puisqu’elle a gardé des moyens de production, alors que la France a beaucoup plus sacrifié aux lois du marché en délocalisant systématiquement. Elle pratique un confinement limité. Vous pouvez vous promener en respectant les règles de distanciation et sans regroupement.

La France va avoir deux millions de tests livrés en avril, malheureusement très tardivement.

Tout cela aura surtout montré l’impréparation dramatique de la France, qui était dans la certitude d’avoir une des meilleures médecines au monde. Humilité.

L’Allemagne, les raisons de ses résultats

L’Allemagne, les raisons de ses résultats

Ce pays connaît l'un des taux de mortalité des personnes souffrant du Covid-19 les plus faibles au monde avec 0,5 %...

Lire la suite.

---

La Suède fait cavalier seul

A l’heure du confinement, la Suède fait cavalier seul, sans confiner en laissant les écoles et les bars ouverts et a, jusqu’ici, d’excellents résultats. Regardons attentivement si leur méthode va fonctionner.

La Suède fait cavalier seul

La Suède fait cavalier seul

Les autorités recommandent aussi à toute personne "à risque" de rester chez elle.

Lire la suite.

---

Didier Raoult nous prévenait déjà en 2006

---

Nous avons pourtant frôlé la catastrophe.

Le coup de gueule du Professeur Perronne.

---

Pourquoi la France n’utilise pas les 10 000 lits du système privé ?

10.000 lits disponibles en France dans le privé

Il y a encore quelques jours, le 22 mars, la Fédération des hôpitaux privés lançait un appel: “Faites appel à nous!”. “4000 places en réanimation et soins critiques ont été libérées dans les cliniques dès la semaine dernière. Nous pouvons augmenter ces capacités grâce au dévouement de nos médecins et soignants. 100.000 opérations non urgentes ont été déprogrammées pour permettre d’accueillir des patients atteints de Covid-19, soit plus de 10.000 lits sur le territoire. [...] La Fédération de l’Hospitalisation Privée demande à ce que les cliniques soient directement mobilisées par le ministre de la Santé et les directeurs généraux d’ARS”.

Pourquoi la France n’utilise pas les 10 000 lits du système privé ?
---

Confinement : l’air devient plus respirable dans les grandes villes

Confinement : l’air devient plus respirable dans les grandes villes

Confinement : l’air devient plus respirable dans les grandes villes

L'air s'est « bonifié » « de l'ordre de 20 à 30 % dans l'agglomération parisienne », signale Airparif

Lire la suite.

---

Le dessin de la semaine d'Emeline : "Des masques !"

---

Et un peu d'humour toujours

Avez-vous remarqué la créativité incroyable que le confinement fait naître chez chacun ? Et le flot de blagues qui circulent. Le rire aide à l’immunité, nous avons décidé de contribuer.

---

Bonne semaine à toutes et à tous !

---