En-tête

« Trouvez ce dont une personne a le plus peur et vous saurez de quoi sera faite sa prochaine étape de croissance. »

Carl Gustav Jung

---

Lettre de la Médecine du sens n°288

 

Bonjour à toutes et à tous,

Le séminaire « Le sens des Maladies » est maintenu.

Plus que jamais dans ces temps, il est important de comprendre le sens des choses et des maladies.

Nous nous réunirons quoi qu'il arrive. Dépêchez vous de vous inscrire, nous risquons prochainement d'arrêter les inscriptions pour ne pas dépasser un nombre critique qui risquerait de nous faire interdire.

Découvrez et téléchargez le programme détaillé.

Une rencontre exceptionnelle avec les Docteurs Philippe Dransart et Olivier Soulier sur le thème du sens des maladies.

Ces deux médecins, homéopathes et chercheurs de sens, ont développé chacun de leur côté une vision du sens des maladies, à la fois différente et très complémentaire.
Cette complémentarité vous apportera plusieurs regards convergents qui vous permettront de mieux sentir les nuances et le fond de la compréhension de ce qui vous arrive.

---

Beaucoup nous demandent ce que nous pensons du coronavirus. La dernière lettre a été très partagée. Toute l’équipe vous propose des longs articles de réflexion.

Trump a fermé les Etats-Unis hier pour un mois.

Le Danemark est fermé depuis hier 20h30.

L'Italie est fermée depuis 2 jours et il est bien possible que Macron annonce dès ce soir des mesures dans le même sens.

Devant cette peur que nous estimons déraisonnable, il est plus que jamais important de comprendre.

Symboliquement que représente le coronavirus ?

Il apparait de plus en plus comme étant le virus de la peur. Celui qui vient confronter toutes nos peurs.  Et Dieu sait si le monde actuel fonctionne sur la peur et est gouverné par la peur et son synonyme la finance.

Chaque jour 150 000 personnes décèdent sur Terre de maladie ou de vieillesse. 9 millions par an.

Le coronavirus c’est 300 morts par jour au maximum de l’épidémie en Chine. 3000 au total. 

Dérisoire ! Alors pourquoi tant de ramdam ? 

La pollution, oui c’est un vrai problème, 8,8 millions de morts par an. Elle double la mortalité mondiale. Un holocauste par an et tout le monde s’en fout, ou plutôt s’y attaquer serait effondrer le système financier, cela même qui gouvernent la peur et le monde. Le chien qui se mord la queue.

 

Coronavirus maladie de la peur.

Peur de cette humanité et de ces médecins apprentis sorciers qui jouent comme à  Wuhan à trafiquer les virus dans leur nouveau laboratoire avec l’aide de français bien connus. Peur et culpabilité d’avoir déclenché une catastrophe. Tentative d’en limiter les conséquences, de peur de se retrouver un jour sur le ban des accusés dans un Nuremberg de la pharmacie et de l’économie. Peur dont le remède est plus grave que le mal.

Peur aussi de cette humanité qui réalise  bien qu’elle fait n’importe quoi en détruisant le monde et en assurant sa perte.  Sentiment qui habite les citoyens du monde qu’une catastrophe va forcément arriver pour limiter cette folie et que cette catastrophe justement est là.

Désir aussi de nos dirigeants d’assurer leur qualité et de montrer qu’ils sont de bons dirigeants. Technique du parapluie.

Possibilité de limiter les libertés individuelles au motif du risque. Possibilité d’installer encore plus cette dictature soft dans laquelle nous sommes entrés depuis quelques années.

Désir aussi de toute l’intelligentsia pharmaceutique mondiale qui voit en aggravant la peur, l’opportunité de vendre de nouveaux médicaments et de nouveaux vaccins, un marché de plusieurs centaines de milliards de dollars. 

Peur de la finance qui sont nos nouveaux moutons de Panurge, ils se font peur eux-mêmes avec leur folie. Je crée une folie et après je panique et je m’effondre tout seul. S’il y a bien un synonyme à imbécile c’est « marchés financiers ».

Corona virus qui est en train de changer le monde

Corona virus qui va sauver cette année des millions de vie de la pollution.

Au fond si Dieu avait voulu nous envoyer un message afin de nous faire réaliser notre folie, alors il n’aurait surement pas fait autrement.

Et n’oubliez surtout pas l’essentiel

« La maladie n’est rien, le terrain est tout » Claude Bernard.

Ce n’est pas le microbe qui fait la maladie, mais bien le sujet.

Coronavirus, on a pas fini d’en parler.

Plus les jours passent, plus nous voyons qu’il est en train de créer une réelle bascule dans notre société.

Il génère autant de peurs que de mesures totalement déraisonnables. Nous sommes face à une forme d’hystérie collective soigneusement générée et entretenue.

Et une foule d’informations. Notre dernière lettre a suscité beaucoup de réaction très intéressées.

Essayons d’y voir clair.

Le coronavirus ne serait à terme pas plus dangereux qu’un autre virus. Il va rejoindre les viroses saisonnières. Mais selon le Pr Didier Raoult il ferait déjà 600 morts par an tous les hivers.  Alors pourquoi en faire tout un plat.

Il est clair que nos dirigeants veulent nous montrer tous qu’ils sont de bon dirigeants et qu’ils ont tout prévu. Alors forcer le danger pour montrer ensuite sa compétence, est facile. Mais concrètement c’est de la perversion type.

Beaucoup d’informations circulent sur son origine.

Globalement, il peut y avoir deux origines, et les deux sont peut être combinées.

On a parlé de chauve souris, de serpent et du pangolin.

Nous avons évoqué le fait que persécuter les espèces, faire de la surexploitation pouvait les amener à faire muter d’une façon générale certain virus. C’est le système global de régulation de la vie par le système microbien. C’est vieux comme le monde et ça a construit le monde. 

Cela a dû générer toutes les grandes épidémies que la Terre a porté depuis des millions d’années. A terme cela a une fonction régulatrice.

Beaucoup parlent aussi d’action spécifique des humains dans les laboratoires de biologie et de virologie. Celui de Wuhan est un des plus important au monde. Il est au coeur du foyer et aussi de la polémique. Recherche, apprentis sorciers, arme de guerre, aujourd’hui la science ne se donne plus aucune limite. Est-ce ce principe qui fait que les autorités chinoises, conscientes de ce qu’elles ont probablement provoqué, ont par peur généré une telle psychose pour une épidémie somme tout si peu grave. 

Regardez cette vidéo

Nous l’avons dit la semaine dernière, 3000 morts en Chine, c’est très peu à côté des 3 millions de morts par an, rien que par la pollution en Chine. Un coronavirus par jour. 4000 morts par jour.

Des Israéliens auraient trouvé un vaccin, tiens donc ! Ils reconnaissent travailler sur ce virus depuis des années. Tiens donc !

---

Sur le fond que se passe t-il ?

Nous avons évoqué ce qui ne se dit pas. L’action ultrapositive sur la limitation de la folie de mondialisation. Une réaction comme les incendies d’Australie, mais qui cette fois-ci arrête vraiment ce système.

Une réaction du monde biologique qui touche là ou est le mal : La PEUR.

Des millions de vies sauvées de la pollution. Enfin un espoir de sauver la planète.

Mais aussi un monde incapable de se réguler autrement que par des crises.

Lisez cet article très intéressant de Xavier Alberti.

« Le coronavirus n’est pas le nom d’une crise sanitaire mondiale, il est d’abord une nouvelle manifestation du fonctionnement débridé d’un modèle basé sur la croissance et qui ne se régule que par le dysfonctionnement ».

L’épidémie de coronavirus va ressembler à un virus saisonnier classique

L’épidémie de coronavirus va ressembler à un virus saisonnier classique

Il nous reste à savoir ce que nous choisirons de faire dans ce nouvel âge, du pire ou du meilleur.

Lire la suite.

---

L’épidémie de coronavirus va ressembler à un virus  saisonnier classique.

L’avis de Pr François Bricaire.

L’épidémie de coronavirus va ressembler à un virus saisonnier classique

L’épidémie de coronavirus va ressembler à un virus saisonnier classique

En France l’épidémie sera probablement comparable à une épidémie de grippe. Personne n’en parle mais la grippe saisonnière, en phase de décroissance complète, a encore tué 55 personnes la semaine dernière malgré une année très modeste.

Lire la suite.

---

L’épidémie de coronavirus sert-elle l’agenda global ?

Pour ceux qui suivent l’actualité des vaccins, c’est l’idée d’établir pour la Terre entière des vaccinations obligatoires et à terme d’empêcher tout déplacement, voir toute activité pour tous ceux qui n’auraient pas sur eux leur puce électronique carnet de vaccination.

nous ne prenons pas partie, chacun se fera son idée. C’est ça l’information.

L'épidémie de coronavirus sert-elle l’agenda global ?

L'épidémie de coronavirus sert-elle l’agenda global ?

C'est un fait indéniable, l'effrayante épidémie de Coronavirus entre en scène à un moment crucial, quand partout les peuples sont en révolte contre le pouvoir de la finance et des multinationales, dont la mainmise sur les gouvernements ne se cache plus.

Lire la suite.

---

Justicia Adhatoda pourrait être un remède homéopathique contre le Corona Virus

Justicia Adhatoda selon l’homéopathe Farouk Master pourrait être un bon remède.

Beaucoup d’homéopathes aussi conseillent Arsenicum album en 30 ch, remède de pneumonie et de peur.

Justicia Adhatoda pourrait être un remède homéopathique contre le Corona Virus

Justicia Adhatoda pourrait être un remède homéopathique contre le Corona Virus

... il a des propriétés antispasmolytiques, bronchodilatatrices, mucolytiques dans l'asthme et les maladies respiratoires

Lire la suite.

---

La bêtise humaine.

Des avions qui volent à vide mais maintenus, mais vides pour maintenir les droits aux créneaux horaires. L’absurdité absolue du système. Des avions qui polluent pour rien.

Des avions qui volent à vide mais maintenus

Des avions qui volent à vide mais maintenus

Les compagnies effectuent des “vols fantômes” aussi désastreux pour l’écologie que pour l’économie du secteur aérien.

Lire la suite.

---

Corona : la marque de bière perd 150 millions d’euros.

Comme dirait Coluche. « Pour les cons qui penseraient qu’on peut attraper le coronavirus avec !».

Corona : la marque de bière perd 150 millions d’euros

Corona : la marque de bière perd 150 millions d’euros

... une perte enre­gis­trée d’en­vi­ron 155 millions d’eu­ros en Chine, lieu de départ de l’épi­dé­mie de coro­na­vi­rus.

Lire la suite.

La pollution la vraie pandémie, entre 7 et 8,8 millions de morts par an, selon les estimations.

Un holocauste par an.

Là ça vaut la peine de s’en occuper à fond.  Mais là, ça va couter et rien rapporter alors ça n’intéresse pas nos dirigeants.

La pollution : la vraie pandémie, entre 7 et 8,8 millions de morts par an

La pollution : la vraie pandémie, entre 7 et 8,8 millions de morts par an

Elle raccourcit de 3 ans en moyenne, l'espérance de vie à travers le monde.

Lire la suite.

---

Notre rubrique humour sur le corona

Notre ami René Bickel.

https://www.bickel.fr/2020/03/la-psychose-du-coronavirus-est-elle-fondee/

---

Température 49,3

---

Braquage

---

Le dessin de la semaine d'Emeline : Internet sait tout

---

 Conférence d'Olivier SOULIER

"Qu'est-ce qu'une femme, un homme?

Mythes, idées préconçues, et réalités ; à quoi sert la sexualité?"

 

Lors du Colloque de l'Association "L'Arbre de Vie et des Sens",

organisé par Dominique Mathey.

---

Le programme Sens et Symboles est disponible, téléchargez le.

Diffusez largement, et contactez-nous si vous voulez en recevoir en version papier pour distribuer autour de vous.

---

Vous pouvez réécouter l'émission du 22 juin de Radio Courtoisie avec les docteurs 

Olivier Soulier, Philippe Dransart et Jean-Charles CROMBEZ

---

Prochains séminaires

 

animés par Olivier SOULIER

---

Bonne semaine à toutes et à tous !

---