Articles

Les plaintes affluent devant les tribunaux contre les responsables politiques

61 plaintes visant des ministres ont déjà été déposées auprès de la Cour de justice de la République.

GSK déclare vouloir arrêter de soudoyer les médecins

Commentaire d'Olivier Soulier. Formidable ! Le patron de GSK avoue la corruption, la collusion. Les questions qui se posent maintenant sont: Quel procureur va le mettre en examen ? Devant quel tribunal va t il être jugé ? Est-ce de la compétence d’un tribunal Français pour son action en France, ou ne serait-il pas mieux qu’il soit traduit devant la CPI (la cour pénale internationale) à La Haye ? A quelle peine ( on espère de prison ferme) sera t il condamné ? Cela va t-il faire jurisprudence vis à vis des pratiques pharmaceutiques ? Allons nous enfin avoir une médecine dans l'intérêt des patients ?