Articles

La taille de l’index est liée au taux de testostérone in utero

Les hommes qui ont un index court et un annulaire long seraient plus agréables avec les femmes.

La testostérone fait rechercher le statut social plus que le pouvoir

Alors que le statut fait référence au respect de la part des autres, le pouvoir provient du contrôle d'une ressource précieuse.

L’ibuprofène agit sur la production de testostérone

L’aspirine et le paracétamol présentent également des risques non négligeables.

Le rôle protecteur de la testostérone dans l’asthme

Deux fois plus de femmes adultes que d’hommes adultes souffrent d’asthme allergique en France.

Des dépressions liées à un médicament contre la chute des cheveux

“Tout changement d’humeur doit conduire à une interruption du traitement et à une surveillance.”

Encore une action positive de la testostérone

Environ 10 % des personnes âgées sont anémiques, plus souvent des hommes que des femmes.

La testostérone, une hormone qui nous protège.

Les femmes sont deux fois plus touchées par l'asthme allergique que les hommes.

Calvitie et cancer prostatique : y a-t-il un lien ?

Les causes de la calvitie chez le sujet de sexe masculin sont certes multiples, mais elles reposent principalement sur des facteurs génétiques et hormonaux qui ajoutent leurs effets à ceux de l’âge.

« Prostate : le cancer plus agressif chez certains chauves »

Cet article note le lien entre alopécie (front plus sommet du crâne) androgénique et risque de cancer de la prostate agressif. Il note aussi que les deux zones sont fort sensibles au taux de testostérone. Il cherche le mode de ce lien sans réponse. Avec la médecine du sens c’est clair.

Science décalée : pourquoi les femmes préfèrent les torses imberbes ?

Plusieurs théories tentent d’expliquer pourquoi la plupart des femmes préfèrent les hommes au torse imberbe. L’une des hypothèses est que l’absence de poils limite les risques de maladies parasitaires, aussi bien pour lui que pour elle, ce qui serait un critère de sélection sexuelle. Mais une étude slovaque remet tout cela en cause…

L'os influence le cerveau

Commentaire de Olivier Soulier. Après le rôle du TNF maternel (article en lien : https://www.lessymboles.com/la-memoire-spatiale-programmee-via-le-lait-maternel/), (communiqué à l’enfant pendant l’allaitement) sur la mémoire spatiale par une action sur l’hippocampe, voici une autre hormone agissant sur l'hippocampe : l’Ostéocalcine. Le cerveau agit sur l’os et l’os agit sur le cerveau en aidant l’apprentissage spatial et la mémoire, il lutte contre l’anxiété et la dépression. Nous savions par l’acupuncture que l’os était lié à l’énergie du rein et la valeur de soi. Puis dans la symbolique des maladies l’os parle de valorisation ou de dévalorisation (ostéoporose). En Hébreux aussi «mon os» est le même mot que pour «mon être». Confirmation biologique d’une loi connue en symbolique des maladies. Os = valeur.