Articles

SOPK et hyperprolactinémie : coïncidence ou lien physiopathologique

La médecine s’interroge sur un lien possible entre SOPK et Hyperprolactinémie. Coïncidence ou lien, la médecine n’arrive pas à retrouver un élément commun à l’origine. Si l’on considère à la fois la psychologie et les modes réactionnels humains c’est pourtant évident, ces deux pathologies sont fréquemment retrouvées ensemble parce qu’elles ont une même cause, et représentent deux variantes réactionnelles qui peuvent s'associer.

La peste noire aurait modifié notre génome

La peste noire aurait imprimé sa marque dans le génome humain en favorisant les individus porteurs d'une certaine séquence génétique, conclut une étude publiée dans la revue de l'Académie américaine des sciences (PNAS). Arrivée par les routes de la soie à Gênes puis à Marseille en 1347, la peste noire extermina un tiers des Européens en moins de cinq ans. Le «fléau des Dieux» terrorisa les populations qui virent en lui la main du diable, des juifs ou des lépreux. Mais il trouvait son origine dans une bactérie: Yersinia pestis, qui n'épargna que les individus les plus résistants.