Articles

Les cas de démence vont tripler dans le monde d'ici 2050

L'âge constitue le principal facteur de risque du déclin cognitif, mais la démence "n'est pas une conséquence naturelle ou inévitable de la vieillesse", assure l'OMS.

Le régime méditerranéen préviendrait la DMLA

Ceux qui suivaient étroitement le régime méditerranéen avaient un risque réduit de 41 % comparativement à ceux dont l'alimentation en était éloignée.

« Le régime méditerranéen permettrait de réduire le risque d'accidents cardiovasculaires »

Une étude « sur les bienfaits du régime méditerranéen a montré que le fait d'intégrer un plus grand nombre d'aliments issus de ce régime permettait de réduire le risque de crises cardiaques et d'attaques chez les personnes ayant des antécédents cardiaques ».