Articles

Ocytocine, hormone de la fidélité

Au sein d'un couple, elle favorise le lien qui unit les deux protagonistes.

L'amitié plus puissante que la morphine ?

Les endorphines libérées par l'amitié pourraient constituer un antidouleur aussi puissant que les médicaments à base de morphine, suggère une étude.

Les 30 neurones qui peuvent calmer nos douleurs

Un modeste groupe de trente neurones constitue une sorte de centre de contrôle de la douleur dans notre cerveau : c'est ce que viennent de découvrir des chercheurs français. Une voie intéressante pour de futurs traitements contre des douleurs chroniques.

Le cannabis serait un substitut affectif

Si fumer du cannabis est souvent perçu comme un moyen de faciliter les relations sociales ou de calmer l’anxiété, c’est peut-être en raison de son principe actif : le THC

Autisme : l'ocytocine testé en spray nasal

L'ocytocine joue un rôle crucial face au développement de l'autisme, ou trouble du spectre autistique (TSA). Un spray nasal d'ocytocine, testé auprès d'enfants autistes, pourrait s'avérer encore plus efficace.

Science décalée : l'amour rend vraiment ivre

L’hormone de l’amour (ocytocine) aurait les mêmes effets sur le comportement et les émotions que l’alcool. Alcool et ocytocine agissent tous les deux sur la transmission du GABA dans certaines régions du cerveau et favorisent la confiance, la générosité, la prise de risque, voire l’agressivité.

Autisme : utilisation bénéfique d'un traitement diurétique

Le Parisien observe que « les niveaux de chlore anormalement élevés dans les neurones du fœtus pendant l'accouchement sont déterminants dans l'apparition de l'autisme et peuvent être réduits par l'administration précoce d'un médicament diurétique, selon une étude sur l'animal » parue dans Science. Le journal note ainsi que « le Pr Yehezkel Ben-Ari, directeur de recherche émérite à l'Inserm et son équipe de l'Institut de neurobiologie de la Méditerranée (INMED) […] viennent de franchir un cap dans la compréhension de ce trouble du développement ».