Articles

Des bactéries trouvées dans le cerveau

Les bactéries pourraient provenir du microbiote intestinal

L'allergie au gluten peut être déclenchée par un virus

Un virus généralement inoffensif peut déclencher une allergie durable au gluten et provoquer la maladie coeliaque, une pathologie auto-immune affectant l'intestin grêle, selon une étude publiée ce jeudi dans la revue américaine Science.

« Allergie au gluten : et si c'était un virus... »

L’allergie au gluten, à l’origine de la maladie cœliaque, une pathologie de l’intestin grêle, pourrait être provoquée par un virus

« Envahis par les microbes »

Les germes et les bactéries se nichent parfois dans des endroits inattendus...

Les microbes sont-ils tous dangereux ?

Les préjugés ont la vie dure et cela vaut aussi pour les microbes. Pourtant, tous ne sont pas forcément dangereux. Certains nous protègent même des maladies.

Notre entité biologique remise en question par l’étude des microbes

Pendant des siècles, le but de la médecine a été de combattre les bactéries alors que seulement 1% d’entre elles seraient nocives. Cette ère est révolue et les recherches sur l’importance des bactéries pour le règne du vivant dévoilent une autre vision de la « vie ».

« Le lymphome, une maladie non politiquement correcte ! »

Dans Le Point, le Pr Didier Raoult, spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes à la faculté de médecine de Marseille, se penche sur « le huitième plus commun des cancers chez l'homme et le onzième chez la femme. Le cancer des ganglions (lymphomes non hodgkiniens) est en augmentation de 2 à 3% par an dans les pays développés et l'on estime qu'il y a près de 400.000 cas par an dans le monde ».

« Un scientifique s'injecte une bactérie préhistorique »

« Et si l'élixir de jouvence existait ? C'est ce que pense le Russe Anatoli Brouchkov, qui s'est inoculé un microbe vieux de 3,5 millions d'années ».

La dysenterie aurait-elle sauvé la Révolution française ?

Dans L'Ennemi invisible , Sofiane Bouhdiba rappelle le rôle des épidémies dans l'issue de dix célèbres épisodes de guerres.

L'homme, maître et esclave de ses microbes

Dans son livre L'homme microbiotique , Patrice Debré explique la richesse de la relation entre l'homme et les milliards de microorganismes qui l'habitent.

Alzheimer : une première preuve de transmission à l'homme

Cette nouvelle étude qui part de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, débouche sur des conclusions inattendues. C'est la première fois qu'on démontre la possibilité d'une transmission à l'homme de protéines bêta-amyloïdes caractéristiques de la maladie d'Alzheimer.

« Un nuage de microbes personnel entoure chacun d’entre nous »

Les microbes font intégralement partie de nous et de notre expérience. Nous nous promenons avec autour de nous un nuage microbien qui, comme notre ADN ou nos empreintes digitales, nous est spécifique et permet de nous identifier.

Tout savoir sur les virus qui nous ont attaqués

Je propose que les microbes soient en lien avec notre inconscient et une forme d’image de notre inconscient. «Dis moi les microbes que tu as rencontré et avec qui tu vis et je te dirais où tu en es de ta vie».

Un lien entre antibiotiques et asthme ?

Les antibiotiques favoriseraient l’asthme. C’est une notion que tout homéopathe ou tenant de médecine naturelle connait, mais voilà ici une étude très large (500 000 personnes) qui le confirme. Cette étude reprends deux situations ou les antibiotiques donnent de l’asthme. Les antibiotiques donnés pendant la grossesse et les antibiotiques donnés dans l’enfance surtout pour des infections respiratoires.

Dépression : et si c'était une infection cérébrale ?

Dans la suite des microbes qui influencent nos désirs alimentaires, certains microbes généreraient ou seraient responsable de la dépression. Nous réalisons tous les jours que chaque maladie a son facteur microbien. C’était évident pour toutes les maladies infectieuses. Cela l’est maintenant aussi pour d’autres affections comme les ulcères de l’estomac, mais aussi les sciatiques, l’autisme, les infarctus, le parkinson et maintenant pour la dépression.