Articles

Lithium : une vieille molécule qui conserve encore bien des secrets

Si l’on sait qu’in vivo, le lithium augmente les taux de TSH et d’hormone antidiurétique tout en provoquant une leucocytose et une réduction de l’appétit et du poids chez le rat, on ne connaît pas pour autant avec précision son mécanisme d’action.