Articles

Ça fait peur : une seule dose d’antidépresseur impacte le cerveau entier

Les antidépresseurs sont parmi les médicaments les plus prescrits. Les IRS agissent en inhibant le recaptage de la sérotonine et donc en augmentant le taux circulant de ce neuro transmetteur ce qui est le but annoncé. Le Prozac en tête est le plus connu. Cet article montre que loin de simplement aider notre cerveau à fonctionner, ils modifient profondément son fonctionnement en quelques heures. Ils diminuent la connectivité intrinsèque, c’est à dire les connections internes, pour en favoriser d’autres. En clair vous ne raisonnez plus selon les mêmes liens et les mêmes modes. Votre mode de pensée change.