Articles

« Quand dépression rime avec inflammation »

« S'intéressant aux liens entre système immunitaire et maladies mentales, l'immuno-psychiatrie engrange des résultats prometteurs dans la lutte contre la dépression »

Akkermansia muciniphila, la bactérie du microbiote marqueur du syndrome métabolique

Une abondance de Akkermansia muciniphila et à une bonne diversité du microbiote sont associées à un meilleur métabolisme des glucides chez les personnes obèses, selon une étude française ...

Microbiome et maladies inflammatoires: une piste prometteuse

Comme l’a rappelé Dirk Elewaut, chaque site barrière de notre organisme est colonisé par une flore très diverse et spécifique, avec des interactions microbiote-pathogène différentes également.

« Schizophrénie : les troubles cognitifs seraient liés à l'inflammation cérébrale »

Anne Prigent relate dans Le Figaro les résultats d’une étude française parue dans Schizophrenia Bulletin, selon lesquels « l'inflammation observée chez des patients schizophrènes est associée à un niveau intellectuel général plus bas et à des déficits cognitifs plus prononcés ».

Maladie de Crohn : vers un nouveau moyen de limiter l’inflammation intestinale

A Clermont-Ferrand, des chercheurs viennent de découvrir la voie par laquelle les cellules épithéliales intestinales se défendent contre des bactéries, les AIEC, impliquées dans la maladie de Crohn.

Maladie de Crohn : une arme bactérienne dévoilée

Certaines bactéries de la flore intestinale produisent une protéine qui leur permet de traverser le mucus intestinal, pour infecter les cellules sous-jacentes et accroitre l’inflammation chez les personnes atteintes par la maladie de Crohn.

Dépression : la piste inflammatoire se précise

Certaines dépressions seraient liées à la suractivation de cellules immunitaires nommées mastocytes. C'est ce que suggère une récente étude menée sur des patients souffrant de mastocytose, une maladie rare. A la clef, de nouvelles pistes thérapeutiques pour les 30% de dépressifs résistants aux antidépresseurs actuels.

Obésité, le rôle clé de l'intestin grêle

Des chercheurs français ont découvert d'importantes modifications intestinales dans l'obésité, notamment une perturbation de la régulation des sucres et des lipides qui pourrait expliquer les dégâts induits pour la santé.

Un effet cumulatif des facteurs de risque en matière de psychose

Voilà encore un article qui parle du lien, psychose - traumatisme de l’enfance. Si nous mettons cela en lien avec l’article sur les causes génétiques de la schizophrénie, l’ensemble devient cohérent.

Ces microbes qui nous gouvernent

Passionnant article qui reprend assez bien des données nouvellement établies sur le principe des microbes. Il insiste sur l’équilibre et la diversité bactérienne pour notre équilibre. Plus nos bactéries intestinales sont nombreuses et diversifiées, meilleure est notre santé. Avec cette phrase tout est dit.

En bref : certains antidouleurs seraient mauvais pour le cœur

Commentaire d'Olivier Soulier. Simple petit cours de décodage qui permet de comprendre ce qui se passe ici. La fibrillation auriculaire (ACFA ou arythmie complète par fibrillation auriculaire), comme tous les troubles du rythme cardiaque dits supra ventriculaire (ACFA, Flutter, Bouveret, WPW) parlent de pathologies transgénérationnelles. L’arythmie (ACFA) nous parle de celui qui vit en subissant une situation familiale ou transgénérationnelle qu’il connait ou dont il a conscience mais qu’il ne peut éviter ou fuir.

De la maltraitance dans l’enfance à l’inflammation chronique

Commentaire d'Olivier Soulier. Quelle logique dans tout cela ? Ce qui est surtout important c'est que ces liens commencent à être mis en évidence, à la fois dans leur mécanisme et dans leur existence. Maltraiter un enfant le rend malade à l'âge adulte. L'inflammation parle de colère. Ses facteurs sont la C réactive protéine, le fibrinogène, les cytokines.

Editorial d'Olivier Soulier. Lettre Médecine du sens n°20.

Voila un ensemble d’articles que je commente et qui éclairent…