Articles

Dépression, maladies graves et médicaments

Nos travaux montrent que la prise d’agents inflammatoires de type interféron, utilisés pour traiter certains cancers et hépatites, provoque un épisode dépressif chez 50 % des patients, explique-t-elle.