Articles

GSK déclare vouloir arrêter de soudoyer les médecins

Commentaire d'Olivier Soulier. Formidable ! Le patron de GSK avoue la corruption, la collusion. Les questions qui se posent maintenant sont: Quel procureur va le mettre en examen ? Devant quel tribunal va t il être jugé ? Est-ce de la compétence d’un tribunal Français pour son action en France, ou ne serait-il pas mieux qu’il soit traduit devant la CPI (la cour pénale internationale) à La Haye ? A quelle peine ( on espère de prison ferme) sera t il condamné ? Cela va t-il faire jurisprudence vis à vis des pratiques pharmaceutiques ? Allons nous enfin avoir une médecine dans l'intérêt des patients ?

Editorial de la lettre Médecine du sens n°21

LA DELINQUANCE DE BIG PHARMA. «Silence ! On tue et on vole, et en plus on risque rien !». Une chronique au vitriol sur la délinquance de l’industrie pharmaceutique. Jacques Servier vient de mourir sans jamais avoir été vraiment inquiété. C’est un grand parrain de la mafia pharmaceutique qui s’en va sans avoir été réellement mis face aux 1500 morts qu’il a sur la conscience.