Articles

Benzodiazépines : "Oui, il y a de quoi s'inquiéter"

Le Pr Christophe Torzio qui vient de publier une vaste étude sur le risque de démence fortement accru par la prise de benzodiazépines espère une prise de conscience à la fois des autorités sanitaires, des médecins prescripteurs et des patients.

Certaines benzodiazépines augmenteraient les risques de démence

Les personnes âgées qui prennent des benzodiazépines à demi-vie longue voient leur risque de démence augmenter de 60 %. Ces médicaments sont souvent prescrits pour lutter contre les troubles du sommeil.

Alzheimer : « Ces somnifères pointés du doigt

Le Parisien note à son tour que « l'utilisation à long terme de certains somnifères ou médicaments contre l'anxiété de la famille des benzodiazépines pourrait augmenter sensiblement le risque de développer une maladie d'Alzheimer ».

Les benzodiazépines mènent-elles à l’Alzheimer ?

Cet article confirme celui de Science et vie sur le lien Somnifères, benzodiazépines et Alzheimer. Mais malgré tout la consommation continue comme les « plans Alzheimer ».

Benzodiazépines : une overdose française

Il est certains records dont on se passerait. Telle notre consommation nationale de tranquillisants, somnifères et autres "pilules du bonheur" : nous sommes les champions européens de leur utilisation. Pour les hypnotiques (somnifères), nous sommes en deuxième position derrière la Suède. Pour les anxiolytiques (tranquillisants), nous sommes les deuxièmes derrière le Portugal. Pour les deux réunis, les premiers.

Tranquillisants porte de la démence

Après l'article de Science et vie l'année dernière sur le lien benzodiazépine – tranquillisant Alzheimer. Cet article viens confirmer cette notion.