Vous cicatrisez plus vite si vous vous blessez le jour que la nuit.

Commentaire. Chronobiologie. La médecine découvre le fonctionnement biologique de la nature.

Vous cicatrisez plus vite si vous vous blessez le jour que la nuit.

Après une blessure la nuit vous pouvez mettre 60% de temps en plus.

En fait, c’est clair la nuit tout se repose, y compris les mécanismes cellulaires. Les capacités réparatrices sont concentrées pour les moments ou physiologiquement vous avez le plus de chance de vous blesser. 

« les machines cellulaires ne seraient pas maintenues dans un état de réponse optimale 24 heures sur 24, car «cette mise en capacité de réagir le plus vite possible à une agression a un coût énergétique important pour l’organisme», précise le biologiste ».

 

 

L’ARTICLE :

« L’heure de la blessure joue sur sa guérison »

Mediscoop.

Le Figaro observe que « des biologistes britanniques ont fait une découverte inattendue : les plaies contractées pendant la journée se cicatrisent bien plus vite que celles qui ont leur origine pendant la nuit. Une conséquence du rythme circadien qui adapte le fonctionnement biologique de nos organismes sur un rythme de 24 heures ».

Le journal note que ce travail, paru dans Science Translational Medicine, « apporte des pistes très prometteuses pour optimiser le moment où on peut programmer une opération chirurgicale ou pour mettre au point de nouvelles stratégies afin d’accélérer la réparation de tissus blessés ».

Lire la suite de l’article : https://www.mediscoop.net/index.php?pageID=07a0a56beabc6887c925bfa5934e1cc4&id_newsletter=10067&liste=0&site_origine=revue_mediscoop&nuid=medi_2_31928&midn=10067&from=newsletter

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 185