Voeux 2015

En cette Nouvelle année qui va être décisive pour l’humanité je voudrai par ce dessin vous adresser tous mes voeux de paix et de joie, et ceux de l’équipe de Sens et symboles.

Carole, Pascale F. et Pascale G. , Myriam, Noëlle, Jonathan, Etienne, Olivier.Voeux 2015.001-001

Cette année est un tournant pour l’humanité, j’en suis profondément convaincu, entre un ancien et un nouveau monde qu’il nous appartient de choisir.

Cela touche la médecine, l’écologie, la politique, la religion et la civilisation dans son entier.

La médecine est à un carrefour, l’espérance de vie qui a longtemps augmenté commence à diminuer (en bonne santé) les découvertes arrivent à leur terme, les microbes résistent de plus en plus aux antibiotiques. L’émergence des nouvelles maladies nous interroge sur la limite de notre sensation de plein pouvoir. Nous ne pourrons éradiquer la maladie car elle fait partie de la vie, de nous, elle est notre aide, notre moyen de guérir. Les rêves délirants de transhumanisme et d’éternité ne font illusion pour personne, la «connection» est plus toxique que ce qu’elle veut soigner.

Sans rien renier des grands progrès de ces dernières années, le coût de plus en plus important des traitements nous invite à réfléchir sur le sens de notre action. A travailler avec et plus contre. A revaloriser les médecines en accord avec l’être humain, à la fois plus naturel et moins couteux, mais avec cependant un prix, la conscience de chacun que sa santé, comme le monde ou nous vivons est notre affaire et notre responsabilité.

Le monde et l’homme sont de plus en plus liés. Nous avons de plus en plus les conséquences directes dans notre corps de nos actions sur la planète. Les excès économiques retentissent immédiatement sur la santé humaine. Les stérilités, les maladies chroniques et toxiques et les autismes explosent.

Aux Etats Unis nous en sommes à un enfant autiste sur 86 et nous allons vers un sur deux dans dix ans. Incroyable ! La fin d’une civilisation. (voir l’article après). La Corée du sud est encore plus en avance.

Faut-il que les dirigeants de Monsanto ou de Bayer aient des enfants ou petits enfants autistes pour qu’ils commencent à comprendre.

Souvenons nous de ce proverbe

“Ce n’est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l’homme s’apercevra que l’argent n’est pas comestible.”

Proverbe Indien MOHAWK.

Les abeilles sont plus que jamais en danger et nous avec car nous sommes en train de scier la branche sur laquelle nous sommes assis.

Les dérèglements climatiques sont de plus en plus importants. Il y a 10 ans lors d’un voyage en Nouvelle Zélande, je rencontrais un climatologue qui me parlait du réchauffement et de trois hypothèses chiffrées. La conférence a retenu une des moins graves, lui pensait à la plus grave, finalement la plus grave est plus que dépassée dix ans après.

En 30 ans nous avons réussi à polluer une planète entière. Sans être pessimiste, nous sommes à la limite de l’irréversibilité.

La religion est aussi au coeur de nos vies. Que dire de Daech qui dévaste l’humanité et nous ramène à la barbarie de l’antiquité, sans que réellement personne ne bouge. En même temps le pape François, «remonte les bretelles des cardinaux», du jamais vu.

Voir le lien plus bas dans la lettre.

Nous avons publié plusieurs articles sur le droit des pères, et des enfants, nous continuons. Nous continuerons à aborder tous les tabous, sans crainte. La civilisation avance à grands pas.

A la fin de l’année se tiendra le sommet de la terre en France.

Je pense que cette année sera décisive pour la vie de l’humanité et la notre.

La mondialisation est là dans ce lien entre nous et le monde. Ce que vous faites au monde c’est à chacun de nous que vous le faites, à commencer par les plus petits et les plus fragiles, les enfants et les embryons.

Il appartient donc à chacun de prendre conscience de cette magnifique terre dont nous avons hérité. Prendre soin et conscience de soi et du monde pourrait être notre voeux et notre travail pour 2015.

Olivier Soulier.