Une bactérie buccale serait responsable de la maladie d’Alzheimer

Commentaire. Nous avons souvent parlé du rôle des bactéries et des infections dans l’Altzheimer, comme dans beaucoup de maladies chroniques. Nous relevons cette information parce que les bactéries buccales sont aussi en lien avec la flore placentaire. Cela veut dire que les bactéries buccales sont concernées aux deux extrêmes de la vie. Elles sont aussi intéressées dans les pathologies cardiovasculaires, qui correspondent aux conflits les plus fondamentaux des humains et de leur capacité à aimer.

Ah, curieuse zone qui n’a pas fini de faire parler d’elle !

Souvenez-vous les dents sont nos dons, alors que les bactéries de nos dons aient un rôle stratégique, logique.

 

 

L’ARTICLE :

Une bactérie buccale à l’origine de la maladie d’Alzheimer ?

Par Elena Sender le 17.10.2018 à 16h41

Un pathogène bucco-dentaire, Porphyromonas gingivalis, est impliqué dans le déclenchement d’une neuropathologie de type Alzheimer, chez la souris du moins.

A l’Université de l’Illinois à Chicago (Etats-Unis), on a fait une étonnante découverte. Dans un article publié dans la revue PLOS One des chercheurs, menés par la professeure Keiko Watanabe, du College de dentisterie, expliquent le lien qu’ils ont trouvé entre un agent pathogène bucco-dentaire, au rôle majeur dans le déclenchement de parodontites – inflammation buccale qui détruit la gencive et les os porteurs des dents – et une neuropathologie de type Alzheimer.

Lire la suite de l’article : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/un-lien-entre-bacteries-buccales-et-maladie-d-alzheimer_128629#xtor=CS2-37-[Une%20bact%C3%A9rie%20buccale%20%C3%A0%20l%27origine%20de%20la%20maladie%20d%27Alzheimer%20%3F]

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 225