« Un système immunitaire hyperactif à la naissance prédispose aux allergies alimentaires »

Syst imm

Commentaire. Un système immunitaire hyper actif à la naissance prédispose aux allergies alimentaires. Plus vous êtes fort, moins vous supporterez d’être détournés.

 

L’ARTICLE :

Le Parisien fait savoir qu’« une étude australienne, publiée dans Science Translational Medecine, fait le lien entre les allergies alimentaires et un système immunitaire hyperactif dès la naissance. Une découverte qui pourrait ouvrir la voie à de futurs traitements pour les bébés ».

Le journal relève en effet que « des chercheurs australiens viennent de mettre en lumière ce qui affolerait le métabolisme des personnes concernées. En cause, des cellules immunitaires hyperactives présentes à la naissance ».

Le Parisien explique que « les Drs Yuxia Zhang Len Harrison et Peter Vuillermin affirment que les bébés porteurs de ces cellules appelées “monocytes” activées avant ou pendant la naissance ont davantage de risques de développer des allergies alimentaires ».

Le quotidien note que « l’étude a porté sur 1000 femmes enceintes et leur bébé, avec en ligne de mire l’observation de l’immunité, des allergies, du développement respiratoire, cardiovasculaire et neurologique ».

« Les chercheurs soulignent l’augmentation exponentielle des allergies alimentaires depuis 10 ans, un phénomène devenu banal. Les consultations ont triplé dans les hôpitaux australiens. Un enfant sur dix développe une allergie avant l’âge de 5 ans », constate le journal.

Le Dr Vuillermin remarque que « nous ne savons pas pourquoi les cas augmentent, mais la découverte que nous venons de faire permet de comprendre d’où proviennent ces allergies ».

Le Parisien continue : « Le phénomène est-il d’ordre génétique ou se produit-il au moment de la naissance ? La prochaine étape pour les scientifiques sera d’identifier les raisons pour lesquelles les bébés activent des cellules immunitaires hyperactives ».

Le quotidien souligne par ailleurs que « cette étude montre à quel point il est important de se pencher sur la grossesse et les premiers moments de la vie pour comprendre l’origine des troubles chroniques inflammatoires comme les maladies auto-immunes ou les allergies qui se déclenchent dans l’enfance ou à l’âge adulte ».

 

http://www.mediscoop.net/index.php?pageID=085dcc91763167ba7f4dd18dff8f0413&id_newsletter=8014&liste=0&site_origine=revue_mediscoop&nuid=medi_2_31928&midn=8014&from=newsletter

 

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 100