Un quart des Français (26%) ne voudraient pas se faire vacciner contre le coronavirus

Commentaire. Ce qui est marquant quand vous vous promenez ce sont le nombre de personnes un peu partout qui spontanément vous expriment leurs doutes par rapport à la version officielle.

Interrogez autour de vous. 

De même qu’entre le tiers et le quart des personnes ne voudraient pas d’un vaccin surtout fait à la va-vite et pour faire du fric. C’est encourageant de voir le sens critique de la population. Au-delà des publicités des laboratoires qui cherchent à faire monter leurs actions et à avoir du financement, les plus sérieux disent qu’il ne faut pas attendre un vaccin trop vite.

 

L’ARTICLE :

Coronavirus: 26% des Français refuseraient de se vacciner si un vaccin existait

Huffington Post – Par Thibaut Derex

Les vaccins suscitent une défiance chez un nombre significatif de Français. Et l’épidémie du Covid-19 ne semble pas les avoir fait changer d’avis.

Selon un sondage Ifop, plus d’un quart des Français interrogés (26%) ne voudraient pas se faire vacciner contre le coronavirus si un vaccin existait.

CORONAVIRUS – En France, comme à travers le monde, des chercheurs essaient d’élaborer un vaccin contre le Covid-19. Un premier test clinique a lieu depuis le lundi 16 mars sur 40 personnes aux États-Unis. Mais une partie de la population française, déjà peu encline à la vaccination, reste sceptique à l’idée de se faire vacciner contre cette maladie. Et ce malgré la gravité de la pandémie mondiale.

Lire la suite de l’article : https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-26-des-francais-refuseraient-de-se-vacciner-si-un-vaccin-existait_fr_5e906afbc5b6e163226914ad

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 298