Un chien contre la schizophrénie

Commentaire. Nous avions vu que d’avoir un chien faisait disparaitre 90% des allergies alimentaires, et 100% avec deux. Voilà qu’avoir un chien protègerait de la schizophrénie. 

Alors profitons-en, comment comprendre ? Il semble que le psychisme plus simple et naturel de nos animaux de compagnie représente un élément équilibrant sur les sujets. En fait, rien ne vaut la nature pour ne pas devenir fou.

 

L’ARTICLE :

Grandir avec un chien réduirait jusqu’à 24% les risques de schizophrénie 

EGORA – Par S.B. le 26-12-2019

Une étude publiée le le 2 décembre dans la revue Plos One démontre que grandir avec un chien réduirait les risque de développer un jour des troubles schizophrènes.

Plusieurs études ont déjà démontré que l’exposition précoces aux chats et aux chiens de compagnie pouvait altérer le système immunitaire, que ce soit par le contact des bactéries et des virus zoonotiques. Selon une étude récente, cette “modulation immunitaire” pourrait modifier le risque de développer des troubles psychiatriques auxquels un individu est génétiquement prédisposé.

Lire la suite de l’article : https://www.egora.fr/actus-pro/insolite/54305-grandir-avec-un-chien-reduirait-jusqu-a-24-les-risques-de-schizophrenie?utm_source=ownpage&utm_medium=email&utm_campaign=20191229&_ope=eyJndWlkIjoiZWU0MzFiNzIxMzE2M2U2ZmFlYmM1YWM5ZWExYjk4MGIifQ%3D%3D

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 279